08 septembre 2012

Hide aways - The last son

hideaways-affiche-4fa2554ed797a[1]James Furlong vient d'une famille un peu spéciale, tous les ainés garçons de la famille sont atteints d'un don. Orphelin de mère, il perd aussi son père et sa grand mère dans accident à la suite de la découverte de son étrange pouvoir. Pour fuir ce don auquel il ne peut échapper, il s'exile dans la forêt et y vit isolé à l'état quasiment sauvage jusqu'à ses 18 ans. Il va faire la rencontre de Mae, une jeune fille échappée de l'hôpital et atteinte d'une maladie incurable. Ils se découvrent petit à petit et tombent amoureux. Ainsi James va découvrir la face cachée de son pouvoir, une force insoupsonnée qui va changer bien des vies...

Ce film est très émouvant! Le James que l'on découvre est très attachant et dès les premières images, on veut protéger ce petit garçon à qui est noyé dans son destin. Comme il vit reclu, il est très introvertit et reste figé dans sa conscience d'enfant. Torturé par son passé, il fait la rencontre de Mae, une jeune fille qui comme lui a vécut des choses trop lourdes pour être portées un adolescent. Elle le comprend et ils sont fait l'un pour l'autre... Les images sont belles et l'ambiance champètre est très intimiste. On est littéralement transporté sous ces feuillages verts et dorés pouvant ainsi s'installer confortablement sur le tapis mousseux au pied des racines: absolument féerique! Le casting est satisfaisant, on y retrouve Harry Treadaway (frère jumeau de Luke Treadaway) à l'affiche de La Cité de l'ombre et Thomas Brodie-Sangster qu'on a pu voir plus jeune dans Love Actually ou Nanny McPhee.

Film irlandais; réalisé par: Agnès Merlet (française); avec: Rachel Hurd-Wood, Harry Treadaway, Thomas Brodie-Sangster.

10806011-etoiles-de-notation[1] (3)Val

Posté par keiralice à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Hide aways - The last son

Nouveau commentaire