06 janvier 2013

Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête, Tim Burton

Résumé Allo ciné: En 1799, dans une bourgade de La Nouvelle-Angleterre, plusieurs cadavres sont successivement retrouves décapitées. Les têtes ont disparu. Terrifies, les habitants sont persuades que ces meurtres sont commis par un étrange et furieux cavalier, dont la rumeur prétend qu'il est lui-même sans tête. Les autorités new-yorkaises envoient alors leur plus fin limier pour éclaircir ce mystère. Ichabod Crane ne croit ni aux légendes, ni aux vengeances post-mortem. Mais, a peine arrivé, il succombe au charme étrange et vénéneux de la belle Katrina Van Tassel. 

Comme de coutume, on reconnaît le style unique du réalisateur et ses thèmes de prédilection. Le soin et la recherche accordés à créer une ambiance à la fois fantastique et très sérieuse est remarquable. Dès la première scène ont est dans le film avec l'effroyable entrée du cavalier sans tête. De tout le film on ne voit quasiment pas la lumière du jour, c'est très angoissant et désagréable au début mais on s'y habitue vite. En revanche, contrairement à ses autres films, Tim Burton ne cherche pas à tourner la mort en dérision, ici il cherche plutôt à faire peur ! D'ailleur le film est déconseillé au moins de 12 ans bien que je m'attendais à quelque chose de plus violent... J'ai été absolument séduite par les costumes (critère auquel je suis très attachée) tout en originalité, sobriété et élégance. L'intrigue quant à elle est assez complexe car elle ne se révèle pas aussi simple que prévue. Au début j'ai eu du mal à suivre à cause des noms et des nombreux personnages qui sont tous importants. Ce film est une véritable enquête policière et cet aspect m'a séduite ! De plus le cadre noir et oppressant la rend prenante et enivrante, on suit l'action comme si notre vie en dépendait. La tension entre chaque attaque du cavalier est intense et l'avancée coude à coude de l'enquête et des meurtres en série ajoute grandement à cet effet de suspense insoutenable. J'ai souvent eu l'impression de jouer au jeu du loup, on sait qu'il est parmi nous mais on sais pas qui c'est jusqu'au moment où il s'en prend à nous. Le personnage de Jonnhy Deep, l'enquêteur très terre à terre Ichabod Crane (avec un nom pareil vous comprenez pourquoi on met du temps à savoir qui est qui...) est très drôle car il très peureux et complètement dérouté par les évènements de Sleepy Hollow mais il est aussi le seul à avoir assez la tête sur les épaules pour comprendre ce qui se trame (très paradoxal !). Son histoire est très touchante (même si elle est invraisemblable et peu convaincante) et grâce à elle on comprend mieux son caractère et sa façon de penser.

Avec Johnny Deep et Christina Ricci

"Et-il mort?

-Tout le problème est là ! Il est mort depuis longtemps...

 

10806011-etoiles-de-notation[1] (2)

 Val

Posté par keiralice à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête, Tim Burton

Nouveau commentaire