26 mars 2013

Virgin suicides, Sofia Coppola

virgin-suicides-afficheRésumé Allo ciné: Dans une ville américaine tranquille et puritaine des années soixante-dix, Cecilia Lisbon, treize ans, tente de se suicider. Elle a quatre soeurs, de jolies adolescentes. Cet incident éclaire d'un jour nouveau le mode de vie de toute la famille. L'histoire, relatée par l'intermédiare de la vision des garçons du voisinage, obsédés par ces soeurs mystérieuses, dépeint avec cynisme la vie adolescente. Petit a petit, la famille se referme et les filles reçoivent rapidement l'interdiction de sortir. Alors que la situation s'enlise, les garçons envisagent de secourir les filles. 


Il y avait longtemps que je n'avais pas vu un film comme ça ! Déjà après avoir vu la bande d'annonce j'étais conquise et Alice et moi avons donc cherché partout ce petit bijoux jusqu'à la semaine dernière où nous avons enfin trouvé notre bonheur. Je suppose que vous avez pu constater dans le résumé et dans la bande d'annonce que l'histoire était assez singulière et que le style était très particulier. En effet, ce film est très intéressant d'un point de vue esthétique, les images, les couleurs et surtout la bande originale (du groupe français AIR) constitue une ambiance très spéciale à laquelle j'ai totalement adhéré. Le mystère qui gravite autour des soeurs Lisbon est palpable et on ressent aussi l'enfermement auquel elles sont soumises.

Très vite on se rend compte que les soeurs Lisbon ne sont pas les petits anges chastes tout droit sortit du moule puritain que leurs parents leur imposent. Surtout Luz (Kristen Dunst) qui s'éloigne beaucoup des voeux de papa maman... Le film dénonce ce genre d'éducation qui mène à l'auto-destruction. Cette sévérité malsaine, qui du point de vue de la mère est justifiée, dégénère alors en pathologie. J'ai trouvé cela très effrayant et très dérangeant. L'histoire en elle même est dérangeante et elle ne sera sûrement pas au goût de tous à cause de son côté plutôt étrange et trop inhabituel.

Une très bonne surprise dans le casting avec Hayden Christensen dans un rôle secondaire. Ca fait toujours plaisir de voir des acteurs qu'on aime bien et qu'on voit plus jeune, surtout quand on s'y attend pas ! ^^ Je ne connaissais pas particulièrement Kristen Dunst (à part dans Spider Man...) mais je l'ai beaucoup aimé dans ce film, elle joue son rôle à la perfection ! Josh Hartnett est lui aussi très bien même si je pense qu'il peut mieux faire. Je ne parle même pas de sa coupe de cheveux parce que mode de l'époque ou pas... ça passe mal...

Certains aspects m'ont quand même déçu et le sort d'un personnage m'a laissé perplexe. Je parle de Trip Fontaine (Josh Hartnett) qui disparaît à un moment du film très inattendu alors qu'il est quand même très important et qu'il se trouve à l'affiche... Pourquoi?! Le scénario méritait lui aussi d'être mieux construit et on peut aussi reprocher quelque longueur sur la fin mais elle peut néanmoins se justifier pour trancher avec la fin. Cette dernière arrive très brusquement et sans ménagement. Jusqu'au bout on arrive à ressentir le caractère sombre et imprévisible de nos cinq soeurs.

 

virgin-suicides.jpg Luz Lisbon (Kristen Dunst)

Extraits:

"On a affaire à une rêveuse totalement déconnectée de la réalité, en sautant elle a du penser qu’elle s’envolerait."
 
"- Qu’est ce que tu fais là mon pauvre chou ? À ton âge, on ne connaît pas encore les souffrances de la vie.
- Manifestement docteur, vous n’avez jamais été une fille de 13 ans."
 
"Nous avons compris l’emprisonnement que c’est d’être une fille, qui vous oblige à rêver et fini par vous apprendre à manier les couleurs."
 
 
 

4 étaoi

Val 

Posté par keiralice à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Virgin suicides, Sofia Coppola

Nouveau commentaire