07 avril 2013

Nouvelle série sur Arte: Real Humans, Harald Hamrell

ms_104922210_real-humans

Synopsis général (allociné): Äkta Människor ("les véritables humains") se situe dans un monde parallèle où les robots humanoïdes (Hubot) sont devenus des machines courantes dans la société. Ces Hubots sont très réalistes et sont configurés de telle sorte à remplir une large demande. S'adaptant à tous les besoins humains, de la simple tâche ménagère à des activités plus dangereuses voire illégales, la société semble en dépendre. Une partie de la population refuse alors l'intégration de ces robots tandis que les machines manifestent des signes d'indépendance et de personnalité propre. 

Résumé épisode 1: Mimi est kidnappée par des trafiquants et séparée des autres hubots rebelles - les «enfants de David» - pour être vendue au marché noir. Leo, amoureux d'elle, part à sa recherche. Pendant ce temps, les Engman vont acheter un nouveau hubot pour le grand-père, Lennart, dont le précédent s'est cassé. Ils ressortent du magasin avec un modèle flambant neuf ainsi qu'avec une androïde d'occasion au passé mystérieux, qui n'est autre que Mimi, dont la mémoire a été effacée.

Résumé épisode 2: Un double meurtre a été commis dans la vieille maison où les «enfants de David» ont rechargé leurs batteries et la police se lance à la recherche des assassins. Inger accepte difficilement la présence d'Anita (alias Mimi), la nouvelle Hubote, tandis que de l'argent commence à disparaître dans le portefeuille de Hans. Roger regrette de plus en plus l'absence de Kevin, son beau-fils, et sa haine des Hubots ne fait que croître, en particulier vis-à-vis de celui avec lequel vit son ex-femme. 

 Ce que j'en ai pensé:  

Voici mon nouveau coup de coeur en matière de série ! On laisse tomber les vampires et compagnie pour rentrer dans du lourd et du lourd qui pourrait bien nous arriver... C'est ca qui est terrible avec cette série. On pourrait très bien appliquer les hubots à notre réalité, ils sont tout à fait en phase avec notre société. Alors pour rerésumer un petit peu: on suit plusieurs personnages différents, qui côtoient tous les "hubots" et chacun à son opinion sur ces derniers. Donc le sujet est abordé de façon diverses et adopte un plan large, bref le sujet est parfaitement exploité et on oublie aucun point de vue. Tout est pensé et calculé (chapeau aux scénaristes !). Cela est très important car le spectateur à déjà plus ou moins son opinion sur les intelligences artificielles et rapidement le scénario arrive à bouleverser tous nos a priori. Comme dans toutes les séries, au début on ne comprend strictement rien... ce qui d'habitude me dérange un peu mais là l'effet est totalement contraire ! Le mystère omniprésent est adictif !

A la première scène, j'ai pensé que ce serait plutôt une série d'épouvante avec des espèces d'hubots zombies qui tueraient tout les gentils humains, sauf que non, pas du tout, l'aspect épouvante y est mais pas dans ce sens et en très petites quantités. Toute la frayeur repose sur l'aspect imprévisible et morbide des hubots qui pourtant paraissent bien vivants. Le schéma film d'horreur basique avec les méchants d'un côté et les gentils de l'autre n'est pas du tout utilisé. On est quand même dans de la science fiction pure.

Face à la complexité et à la diversité des personnages, je vous les laisserai découvrir par vous même. Mais je peux quand même vous dire que j'ai particulièrement aimé Léo (Andreas Wilson) et que les hubots sont vraiment très très bien faits (une esthétique qui dérange bien entendu)

L'aspect social ressort très rapidement et j'ai senti que quelque chose cochait, quelque chose qui dérange sans qu'on sache pourquoi: c'est la condition sociale du robot. Certain ne ressentent rien mais ils sont indispensables aux humains, ils deviennent des êtres qui font partit de leur vie, même parfois des amis où des maris... D'autre, en l'occurence les "enfants de David" ressentent des choses et n'aspirent qu'à la liberté. Dans un cas comme dans l'autre c'est dérangeant car au delà de l'étrangeté il y a une réelle question philosophique. Ce sont les humains qui leur ont donné vie, programmé la moindre de leur réaction pour être comme nous, au final ils deviennent tellement parfaits et crédible qu'on ne discerne plus la différence. Dans ce cas là, quel parti rallier... Eh bien bizarrement, je penche plus pour les robots mais avant de dire que je suis folle, regardez cette série !

Je remercie les suédois pour cette petite série que je compte bien suivre avec assiduité. J'espère que les prochains épisodes seront à la hauteur!!!!!

Série de 10 épisodes. Diffusée sur arte tous les jeudi à 20h50 et 21h50 (du jeudi 04 avril au jeudi 02 mai). Et disponible sur arte replay pour les retardataires!

2013_real_humans

"Les enfants de David"

Distribution : Andreas Wilson (Leo), Natalie Minnevik (Matilda), David Lenneman (Fred), Christopher Wagelin (Max), Saunet Sparell (Marylyn), Lisette Pagler (Mimi), Pia Halvorsen (Inger), Johan Paulsen (Hans), K re Hedebrant (Tobias), Leif Andrée (Roger), Eva Röse (Niska), Josephine Alhanko (Flash), André Sjöberg (Gordon) 

BANDE D'ANNONCE:   

 

Real-Humans-100-Humains-01

           

étoile

Val

Posté par keiralice à 20:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Nouvelle série sur Arte: Real Humans, Harald Hamrell

    Je pense que je vais aller faire un tour sur arte replay! Merci de m'avoir fait découvrir cette série, je vous dirai ce que je pense!
    Zara

    Posté par Plume et Zara, 07 avril 2013 à 21:03 | | Répondre
  • Il me tarde de recevoir ton avis !
    Franchement ça fait longtemps que j'attendais une série comme ça !
    Val

    Posté par keiralice, 08 avril 2013 à 18:14 | | Répondre
  • Pour moi aussi cette série est un coup de coeur! J'espère que la fin sera à la hauteur des épisodes!

    Posté par anne59, 25 avril 2013 à 16:01 | | Répondre
  • Je ne vois pas comment à ce stade la série peut se terminer en deux épisodes mais bon attendons jeudi pour le grand final, je pressens que ça va être spectaculaire ! (j'ai quand même une petite appréhension sur le sort de Léo... Léo, on t'aime ! Tient bon ! ^^)

    Posté par keiralice, 01 mai 2013 à 17:33 | | Répondre
Nouveau commentaire