29 juillet 2013

Into Whe Wild, John Krakauer

into the wildIl avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême. En 1992, le cadavre d'un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont McKinley, loin de tout lieu habité. Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un américain bien tranquille à l'avenir sans surprise. Mais, dès l'obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l'aventure. Après avoir fait don de ses économies à une œuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d'emprunt avec sa vieille voiture, qu'il abandonnera un peu plus tard. Il sillonne le sud des États-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet : s'installer au cœur de l'Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s'improvise pas trappeur, ni homme des bois... Ce parcours dramatique d'un jeune homme qui a voulu vivre jusqu'au bout son impossible idéal est retracé par Jon Krakauer.

Je connaissais déjà les grandes lignes de l'histoire de Chris McCandless avant de lire Into The Wild, je n'ai donc pas été spécialement bouleversée par le livre de Jon Krakauer, je l'ai cependant trouvé très intéressant.

Si quelque chose dans cet ouvrage m'a surprise, c'est plutôt la manière dont il est organisé. Il s'apparente plus a un écrit journalistique qu'a un roman. C'est cependant assez logique compte tenu du métier de Jon Krakauer. Pour la petite histoire, on apprend qu'il a pris la décision d'écrire ce livre sur l'épopée de Chris McCandless après les nombreuses réaction suscitées par un article qu'il avait lui-même écrit dans le magasine Outside, mais aussi car il s'identifiait fortement à ce jeune homme.

Durant les 100 premières pages, j'ai trouvé le livre décousu, je me perdais au niveau des nom des personnages. De plus, les événements  ne sont pas décrit de manière parfaitement chronologique, il y a des retours en arrière placé de manière irrégulière et j'ai vraiment eu du mal à m'y retrouver. C'est lorsque l'auteur commence à aborder plus précisément la personnalité de Chris McCandless que j'ai commencé à énormément apprécier ce livre. Là aussi, Jon Krakaur a procédé de manière assez spéciale pour essayer d'analyser les motivations de Chris. Il évoque son passé mais fait aussi de nombreux rapprochement avec d'autres "aventuriers" méconnus du grand public qui ont eux aussi cherché à s'éloigner de la civilisation pour affronter la nature sauvage. Il fait aussi un parallèle avec sa propre expérience.

Au final, ce livre ne donne pas de réponse au grand Pourquoi ?, question que tout le monde s'est posée en apprenant l'histoire de Chris McCandless. Et peut-être que lui-même n'aurait pas eu de réponse à donner. Cependant, ce livre donne au lecteur tous les élément possibles pour constituer sa propre opinion sur l'acte de Chris, en dehors bien-sûr de ceux qu'il emporta dans sa mort. Mais selon-moi, le génie de Krakauer dans ce roman réside en l'attachement qu'il à su créer vis à vis de Chris, alors même qu'il ne l'a jamais connu et ne pourra jamais complétement le comprendre.

Au final, ce livre donnerai presque envie d'aller se perdre en Alaska, et met bien sûr en avant la volonté et l'ambition de certains individus qui n'arrivaient définitivement pas à se satisfaire de la vie rassurante mais monotone offerte par notre société, avec laquelle ils n'étaient pas en phase, au point de désirer une solitude que peu de personnes supporteraient, y compris eux-mêmes...

Alice.

Posté par keiralice à 14:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


13 juillet 2013

En Vacances !!!!

Nous partons en vacances, le blog ne sera donc pas tenu régulièrement durant les deux mois à venir. Bonnes Vacances à vous tous et bonne lecture !


beach, friends, girls , hippies

Val et Alice.

source de l'image ICI

Posté par keiralice à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2013

Le Jeudi c'est Jeu livresque #5

jeudijeulivresque

Le jeudi c’est Jeu Livresque, c’est un rendez-vous sur 8 semaines pour jouer avec nos livres, nos bibliothèques et nos romans préférés lancé par Secret Forbidden World.

Semaine 5 : petit ami livresque :

Alice : C'est compliqué comme question... ^^ Je dirai Quatre (Tobias) de Divergent. Pour le contraste entre son apparence froide et distante et sa fragilité intérieure, les blessures qu'il laisse parfois entrevoir. Et aussi parce qu'il n'est pas parfait, même physiquement mais qu'il possède beaucoup de charme. Je le trouve vraiment trop mignon :) Sinon, je dirai aussi Holden, de L'Attrape Coeur. Je pense que si je pouvais discuter avec un personnage ce serai lui, je suis sûre que ça serai passionnant, il est vraiment intéressant.

tumblr_m7dew0zSWa1qck31zo1_1280

fanart de Quatre par Cassandra Jean (tumblr ICI) 

Val : J'ai eu un gros coup de coeur pour Patch le ténébreux copain de Nora dans Hush Hush ! C'est un peu un idéal de perfection mais le problème c'est que les anges déchus ça tombe pas du ciel, du moins dans la réalité... Mais bon, c'est beau de rêver ^^ En plus ses répliques sont géniales ! Après je sais pas si les manga ça compte mais j'adore Shaolan de Tsubasa Reservoir Chronicle. Il est pas comme les autre héros de manga; soit très lourd soit avec un caractère bien trempé. Lui il parle pas beaucoup ca suffit pour voir qu'il a quand même une personnalité assez complexe. A la fois fort et fragile, trop choupi.

 

 

 

Val et Alice

Posté par keiralice à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2013

Regroupement de films espagnols à voir absolument !

carnets-de-voyage[1]

Carnets de voyages ou Diarios de motocicleta de Walter Salles

RésuméEn 1952, deux jeunes Argentins, Alberto Granado et Ernesto Guevara, partent à la découverte de l'Amérique latine. Ils débutent leur périple sur une vieille moto baptisée "La Vigoureuse". La confrontation avec la réalité sociale et politique des différents pays visités altère la perception que les deux amis ont du continent. Cette expérience éveillera de nouvelles vocations associées à un désir de justice sociale.

Je dois cette découverte à mon cours d'espagnol ! J'ai dû présenter ce film sans le connaître, j'ai de suite été séduite par le synopsis et par la bande d'annonce.Ce film recèle de paysages sublimes et un petit parfum d'aventure qui nous met en haleine dès les premiers instants ! J'ai beaucoup aimé les deux compères et leur humour ensoleillé, de plus Gaël Garcia Bernal (Ernesto) n'est pas désagréable à regarder ^^ L'histoire en elle même est très forte et on suit le jeune Ché Guevara dans sa traversée de l'Amérique du Sud qui éveille en lui de nouvelles convictions et qui trace son futur combat. A voir !

 Pour voir la bande d'annonce cliquez ici

Avec: Gaël Garcia Bernal; Rodrigo de la Serna; Mercedes Moran; Mia Maestro

4 étaoi

 

  


maria

  Maria pleine de grâce ou Maria llena eres de gracia de Joshua Marston

Résumé: Maria, jeune et belle Colombienne de 17 ans et enceinte de Juan, vit dans la pauvreté avec sa sœur et sa mère dans une petite ville près de Bogotá. Elle veut quitter son pays car elle ne supporte plus d’être exploitée par sa famille et l'employeur de la la plantation de roses où elle travaille. Sa rencontre avec Franklin et surtout un mafieux local semble être le seul moyen de fuir, mais elle devra accepter d'être une "mule" pour le compte du trafiquant. Blanca, l'amie de Maria, est aussi du voyage. 

J'ai du voir ce film en classe d'espagnol en fin d'année et je remercie ma prof d'avoir eu l'intelligence de nous mettre un film engagé et qui plus est magnifique. Personnellement j'ai appris beaucoup de choses en regardant ce film. L'histoire est poingnante, très réaliste et le personnage principal est extrêmement attachant.

 Pour voir la bande d'annonce cliquez ici

 Avec: Catalina Sandino Moreno; Yenny Paola Vega; Wilson Guerrero; Johanna Andrea Mora

4 étaoi

 

 

 


 

affiche-L-Orphelinat-El-Orfanato-2007-1

 L'orphelinat ou El Orfanato de Juan Antonio Bayona

Résumé: Laura a passé son enfance dans un orphelinat entourée d'autres enfants qu'elle aimait comme ses frères et soeurs. Adulte, elle retourne sur les lieux avec son mari et son fils de sept ans, Simon, avec l'intention de restaurer la vieille maison. La demeure réveille l'imagination de Simon, qui commence à se livrer à d'étranges jeux avec "ses amis"... Troublée, Laura se laisse alors aspirer dans l'univers de Simon, convaincue qu'un mystère longtemps refoulé est tapi dans l'orphelinat... (Interdit aux moins de 12 ans) 

L'Orphelinat est un grand coup de coeur ! J'ai eu l'impression de lire un Zafon, c'était impressionnant. J'ai adoré l'ambiance, la vieille maison près de la plage (cela ne vous rappelle rien ? ^^) et bien sur l'intrigue glauque à souhait. Brrr rien que d'y penser j'ai des frissons ! Mais c'est ça qui est bien ;) Par contre, je ne pense pas que l'on puisse qualifier ce film de film d'horreur... Cela relève plus du thriller fantastique mais c'est aussi bien !

Pour voir la bande d'annonce cliquez ici

 Avec: Belen Rueda; Fernando Cayo; Roger Princep; Mabel Rivera 

étoile

 

 


volver-2006-a05

 VOLVER de Pedro Almodovar

Résumé:  Raimunda vit à Madrid avec son compagnon Paco, et sa fille de 14 ans, Paula. Par un jour de grand vent, elle se rend dans son village natal avec sa sœur Sole pour entretenir la tombe de ses parents, morts trois ans auparavant dans un incendie. Elle en profite pour rendre visite à sa tante Paula qui perd un peu la tête. Quelques jours plus tard, Sole appelle : la tante Paula est morte. Au même moment à Madrid, Paula, la fille de Raimunda, tue d'un coup de couteau Paco qui tente d'abuser d'elle. À la suite de ces deux morts, la vérité sur le passé va peu à peu apparaître au grand jour.

Je connaissais Almodovar que de nom (je sais, honte à moi), hé bien j'ai adoré cette histoire et ces personnages plein d'humour et de caractère. Là aussi une ambiance singulière et un jeu d'acteur irréprochable. Un coup de coeur !

 Pour voir la bande d'annonce cliquez ici

 Avec: Penélope Cruz; Carmen Maura; Lola Duenas; Chus Lampreave; Yohana Cobo

étoile

 

 

 Val

01 juillet 2013

Le voyage de Lou, Maria Joan Hyland

9782330002749

4ème de couverture : Issue d'une famille défavorisée de Sydney, Louise Connor, adolescente de seize ans surdouée et mal dans sa peau, part dans le cadre d'un programme d'échanges scolaires passer sa dernière année de lycée dans une banlieue aisée de Chicago. Lou compte sur ce séjour pour se réinventer et commencer une vie nouvelle.
Mais elle comprend vite que nul ne peut faire table rase de sa personnalité et de ses angoisses quand elle se trouve confrontée à la cruelle tyrannie des lois de l'insertion sociale édictées par les Harding, sa famille d'accueil typiquement américaine, pétrie d'une inépuisable bonne volonté doublée d'une bonne conscience confinant à la pathologie.
Tiraillée entre sa vulnérabilité et son agressivité, son immense besoin d'affection et son dégoût pour la médiocrité environnante ou pour sa propre maladresse, Lou est un personnage complexe dont la sensibilité suraiguë fait une narratrice brillante. Parsemé d'images lumineuses et de véritables moments de grâce, le récit sans concession de la jeune rebelle laisse entrevoir la possibilité, pour une créature blessée, de retrouver un peu de chaleur humaine, d'amitié ou de rêve là où elle les attend le moins.

Le personnage de Lou est sans aucun doute l'élément essentiel du livre. Plutôt normal, me diriez-vous, mais j'ai vraiment eu l'impression que dans ce roman, le rayonnement du personnage principal avait quelque chose de différent. En fait, à chaque rebondissement, ce n'est pas l'action en elle-même qui avait de l'importance mais plutôt la réaction de Lou face à ce qui venait de ce passer, et ce pour chaque évènement du livre sans exception. Evidemment, chaque roman à son personnage principal mais j'ai vraiment ressentit quelque chose de différent ici, l'auteur a vraiment voulu donner une dimension différente à son roman.

Par ailleurs, je dois dire que Le voyage de Lou m'a laissée assez perplexe. Je n'ai pas aimé le début du roman (≈ les 100 premières pages ), il m'a mise mal à l'aise, principalement à cause de la relation bizarre et ambiguë entre Lou et James (son "frère d'accueil"). En fait, j'ai vraiment eu du mal à cerner Lou, sa personnalité. Elle est à la fois banale et hors norme, avec des réactions et des envies étranges. Après réflexion, je me dis que c'est peut-être dû à la description très poussée et minutieuse de ses pensées, on a tous des réactions bizarres parfois... Toujours est-il que j'ai vraiment eu du mal avec elle, mais j'ai fini par m'y habituer, certaines de ses remarques ou réflexions  m'on bien plu. Evidemment, on se rend compte que la vie n'a pas été tendre avec elle, notamment a cause de ses soeurs totalement allumées ou de ses parents irresponsables. L'arrivée dans sa famille d'accueil va aussi rendre les choses plus difficiles et bouleverser ses habitudes, elle va avoir du mal à s'adapter, parce qu'elle ne réussit pas à entrer dans le moule de l'enfant modèle (qui ne l'est la plupart du temps qu'en apparence...).

Ce qui m'a plus dans ce roman, c'est la façon dont l'auteur met en avant les failles de chacun des personnages. Pas des faiblesses mais des sortes de dysfonctionnements propres à chacun, qui montrent que personne n'est parfait nulle part. 

Alice.

10806011-etoiles-de-notation[1] (2)

 

 

Posté par keiralice à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,