27 décembre 2012

Slevin, Paul McGuigan

Résumé d'allo ciné: La vie n'est pas tendre avec Slevin. En quelques jours, ce jeune homme a perdu son appartement, découvert que sa petite amie le trompait, et s'est fait voler ses papiers. Décidé à souffler un peu, Slevin s'envole vers New York, où il va habiter quelque temps l'appartement d'un copain, Nick Fisher. La poisse ne va pas le lâcher pour autant, bien au contraire...
Le milieu new-yorkais est en ébullition. Deux de ses plus grands parrains, le Rabbin et le Boss, se livrent une guerre sans pitié. Autrefois complices, ils sont devenus les pires ennemis. Pour venger l'assassinat de son fils, le Boss est décidé à faire tuer celui du Rabbin. Il a chargé Goodkat de l'affaire. Celui-ci a un plan très simple : trouver quelqu'un qui doit énormément d'argent au Boss et l'obliger à exécuter la besogne en échange d'une annulation de dette. Le candidat idéal est... Nick Fisher...

Casting: Slevin: Josh Hartnett / M. Goodkat : Bruce Willis / Lindsey : Lucy Liu / Le Rabbin : Ben Kingsley / Le Boss : Morgan Freeman

Slevin est incontestablement LE COUP DE COEUR de la semaine ! Une intrigue parfaite, une ambiance hors du commun, des répliques à couper le souffle et un dénouement tout simplement grandiose ! Les décors rétro au possible surprennent et fond sourire au début mais on s'y habitue très vite et on adore! L'intrigue est palpitante et les personnages sont tous drôles et décalés même si tout cela s'établit sur une bien sombre histoire... Le personnage de Slevin (joué par un de mes acteurs fétiches) Josh Hartnett (Le Dahlia Noir, Pearl Harbor) est vraiment attachant et joue son rôle à la perfection (dans tout les sens du terme pour ceux qui ont vu le film ^^) ! Attention cependant, je déconseille ce film aux plus jeunes et aux non-adeptes de films de tueurs à gages...


 
  

10806011-etoiles-de-notation[1]

Val

Posté par keiralice à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


22 décembre 2012

Rebelle, Disney/PIXAR

Résumé d'ALLO CINE: Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Ecosse, récits de batailles épiques et légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de tous et particulièrement de sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement voir se réaliser un vœu bien malheureux et précipiter le royaume dans le chaos. Sa détermination va lui être cruciale pour déjouer cette terrible malédiction.

Concours-Rebelle[1]

Je ne suis pas une grande fan des nouveaux Disney mais celui m'a bien  plu. L'univers mis en avant est n'a pas été souvent exploité dans les films pour enfants ce qui rend ce dessin animé très original. On entre dans la nouvelle génération des princesses rebelles et c'est tant mieux! Fini les princesses douces et polies, avec Merida les convenances sont baffouées et sa devise: Vive la liberté! (Je n'ai rien contre Cendrillon, Belle et compagnie mais je trouve que c'est bien que les petites filles puissent s'identifier à autre chose que des beautés sans caractère qui respirent la perfection. Vous l'aurez compris, Merida s'inscrit plutôt dans la lignée des princesses à fort caractère!). J'ai beaucoup aimé ce mélange de magie et de légendes ancestrales celtes. Les couleurs et les graphismes sont splendides (avec une petite dédicasse pour les petits feufolets qu'on peut voir dans la bande d'annonce). Les petits gag indispensables pour qu'un enfants reste devant l'écran sont aussi au rendez-vous et même les grands passeront un bon moment! Néanmoins je n'ai pas du tout accroché à l'intrigue même si celle ci reste touchante et drôle. Disney oblige!

rebelle2[1]

10806011-etoiles-de-notation[1] (3)

Val

Posté par keiralice à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 décembre 2012

Le Seigneur des Anneaux, Peter Jackson

Il y a certains films qui sont absolument mythiques et qu'il faut avoir vu au moins une fois dans notre vie. La trilogie du Seigneur des Anneaux fait partie de ces films. Tout d'abord, remettons les choses dans leur contexte avec un peu d'histoire littéraire... Le seigneur des anneaux est un des premiers romans de fantasy "moderne" en effet son écriture date des années 50! C'est l'anglais John Ronald Reuel Tolkien où plus simplement J. R. R. Tolkien qui a construit ce monde fabuleux et les célèbres personnages de la Terre du milieu. Refermons à présent cette petite parenthèse culturelle pour nous consacrer à l'adaptation cinématographique qui est bien plus accessible que les livres de Tolkien qui sont réputés pour leur descriptions de cent pages. Bien qu'elle reste un chef d'oeuvre à part entière.

trilogie-le-seigneur-des-anneaux[1]

Il est évident que je ne pourrais pas vous raconter en un bref résumé toute cette histoire car la tache serait impossible, mais je suis sure que beaucoup d'entre vous on au moins quelques connaissances sur l'histoire (qui n'a jamais vu Fredon et son anneaux "pour les gouverner tous"...). Peut être que comme moi avant de le voir, vous avez déjà des idées reçues sur ce film comme par exemple: "encore un monde fantastique complètement neuneu et prise de tête". Je vous répondrai: "regardez et on verra après!". Comme dirai une amie à moi (qui se reconnaîtra ^^), le seigneur des anneaux c'est la base de tout!!! Un incontournable! Le monde qu'a façonné Tolkien ne pouvait que faire un film  passionnant! C'est un mélange de moyen âge magique avec plein de vieilles légendes, de créatures imaginaires notamment les très célèbres hobbits (semi-hommes) qui sont les vrais héros de cette histoire. On découvre plein de régions différentes avec chacune son charme et sa philosophie de vie. J'aime beaucoup la diversité des lieux, des caractères des personnages. Il y a donc le premier volet La communauté de l'anneaux, ensuite Les deux tours et enfin Le retour du roi. On retient quand même un monde et un univers assez sombre avec par exemple les fameux orques et l'horripilant Gollum! Il y a énormément d'épisodes de guerre qui prennent une grande importance dans le film avec sans cesse de nouveaux alliés qui arrivent au moment où tout semble perdu. C'est d'ailleur une des seule chose qui m'a gêné dans ce film, quasiment personne ne meurt jamais car ils sont toujours sauvés au dernier moment comme par miracle... Les films sont tous extrêmement longs mais l'histoire est très bien rythmée et on se laisse rapidement prendre à l'épopée. Les personnages accomplissent chacun une tache pour (dans un timing parfait) aller au bout de la quête et donc l'histoire est très diversifiée. Les images sont le plus grand atout de ce film! Le tournage a eu lieu en Nouvelle Zélande et les paysages naturels sont sublimes. Ils sont utilisés dans beaucoup de séquences du film et donnent vraiment une profondeur qu'on ne pourrait pas avoir avec des décors. Cependant les images de synthèse restent très utilisées mais le rendu est plus que satisfaisant! La fin du premier et du deuxième sont très surprenantes car il n'y a aucune logique, le générique apparaît alors qu'on n'est pas su tout préparé à la fin de l'épisode. C'est assez frustrant mais cela fait partie du charme du Seigneur de anneaux. Bien sûr c'est avant tout une histoire épique et c'est un genre qui n'est pas au goût de tous... Mais au moins laissez vous tentez et ne vous découragez pas si vous n'arrivez pas à retenir les prénoms!

affiche-Le-Seigneur-des-Anneaux--la-Communaute-de-l-Anneau-The-Lord-of-the-Rings-The-Fellowship-of-the-Ring-2001-1[1] 3113[1] 268[1]

Casting

Frodon Sacquet Elijah Wood
Gandalf Ian McKellen
Samsagace Gamegie Sean Astin
Peregrin Touque Billy Boyd
Meriadoc Brandebouc Dominic Monaghan
Aragorn Viggo Mortensen
Boromir Sean Bean
Legolas Orlando Bloom
Gimli John Rhys-Davies

10806011-etoiles-de-notation[1] (2)

Val

16 décembre 2012

Notre sélection de films de Noël!

Noël approche à grand pas alors voici une petite sélection de 2 films incontournables de la période des fêtes de fin d'année. Si vous avez d'autre films sympa pour Noël vous pouvez déposer vos idées en laissant des commentaires. :)

Je commence donc avec L'étrange Noël de Mr Jack (Nightmare Before Christmas) du génie Tim Burton:

l_etrange_noel_de_monsieur_jack[1]

L'étrange Noël de Mr Jack est sûrement le plus loufoque et interpellant conte de Noël qui soit! Seul Tim Burton est capable de mettre en scène la mort pour faire un dessin animé festif et joyeux! En effet ce film est plein de passages chantés délirants et entraînants. L'univers est très drôle notamment avec le père noël appelé dans le film le perce-oreille. A mon avis Jack est un des personnages les mieux réussi du réalisateur. Son apparence et sa démarche particulière donnent vraiment du charme au film. Ses réactions candides et son âme d'incompris en font un personnage extrêmement attachant (même si on ne comprend pas forcément tous ses conflits intérieurs...). Je pense tout de même que ce dessin animé en apparence très enfantin recèle une très grande maturité et même si l'aspect morbide peut déranger je trouve qu'il dédramatise la mort tout en finesse et poésie. Un moment pour les enfants et les plus grands qui s'adapte parfaitement à tout les âges.

etrange-noel-de-monsieur-jack-1993-10-g[1]

bande d'annonce à venir

10806011-etoiles-de-notation[1] (3)

 

 


Love Actually, de Richard Curtis est LA comédie romantique de Noël! Le casting est sublime avec Hung Grant, Liam Neeson, Colin First, Emma Thompson, Alan Rickman, Keira Knightley, Billy Nighy, Rowan Atkinson. L'humour 100% english détonne mais les émotions sont aussi au rendez-vous avec des histoires d'amour toutes plus touchantes les unes que les autres. Elles sont drôles, picantes, inattendues, romantiques et toutes entremélées de façon spectaculaire! A Noël tout arrive!

Je n'ai bien sûr pas résisté à la tentation de le revoir hier soir (il passait à la télé). Toujours un vrai bonheur! On rigole toujours autant. Que des scènes mytiques! Ma scène préférée est sans aucun doute celle où Mark déclare sa flamme à Juliette, triste mais incroyablement romantique! Le spectacle de fin de trimestre de l'école est vraiment une autre scène réussie même si elle a plus des allures de grand show américain... J'ai aussi été très surprise de retrouver l'acteur de Bilbot le Hobbit (que je suis allé voir ce week!!!) dans le rôle de John, la doublure porno, je ne pouvais pas m'empêcher de l'imaginer avec des grandes oreilles... Bien sûr toutes les histoires ne finissent pas forcément bien mais si les happy-end étaient toujours au rendez-vous, ce ne serait plus drôle et on tomberai dans la banalité du stéréotype romantique.

Je tiens quand même à présiser qu'Happy New Year et Valentine's Day n'ont rien inventé! Eh oui! Ils doivent tout aux anglais!

Voici la bande d'annonce et le résumé que propose allo ciné:

L'amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts...
Pour le nouveau Premier Ministre britannique, il va prendre la jolie forme d'une jeune collaboratrice.
Pour l'écrivain au coeur brisé parti se réfugier dans le sud de la France, il surgira d'un lac.
Il s'éloigne de cette femme qui, installée dans une vie de couple ronronnante, suspecte soudain son mari de songer à une autre.
Il se cache derrière les faux-semblants de ce meilleur ami qui aurait bien voulu être autre chose que le témoin du mariage de celle qu'il aime.
Pour ce veuf et son beau-fils, pour cette jeune femme qui adore son collègue, l'amour est l'enjeu, le but, mais également la source d'innombrables complications.
En cette veille de Noël à Londres, ces vies et ces amours vont se croiser, se frôler et se confronter...

 


10806011-etoiles-de-notation[1] (2)

Val

Posté par keiralice à 14:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 décembre 2012

Awake, Joby Harold

Notre résumé: Clay est un jeune et riche homme d'affaire plein d'avenir. Malgré une enfance tumultueuse il a tout pour être heureux, une merveilleuse petite amie, une mère aimante et un compte en banque très bien remplit. Mais voilà Clay est cardiaque et une opération à coeur ouvert est essentielle pour sa survie. Il ne s'attendait cependant pas à la tournure prise par les événements...

awake_2007_580x830_955301[1]

Malheureusement, ce film est notre plus grande déception de la semaine... Pourtant il y avait un gros gros potentiel ! L'idée de l'intrigue est très originale et le choix des acteurs est plus que satisfaisant (Hayden Christensen qu'on a pu voir dans la saga mythique Star Wars dans le rôle du sombre mais irrésistible Annakin et Jessica Alba, l'héroïne de la série Dark Angel entre autre...). Bref pas mal de bons ingrédients mis en avant mais qui au final se sont révélés assez médiocres. Nous allons d'abord commencer par le gros soucis de ce film: l'attente interminable d'un évènement qui n'arrive jamais! On espère jusqu'à la fin que quelque chose de vraiment palpitant se passe mais en vain... Nous vous assurons que c'est très frustrant ! L'intrigue se déroule sans suspense, les éléments clés du film arrivent naturellement sans créer une histoire prenante et sans spécialement accrocher le spectateur. Pour un thriller, on ne pas dire que les sensations y soit très fortes. Les seules choses capables de créer une sensation particulière sont les images sanguinaires de l'opération et nous trouvons que c'est un peu trop facile... En revanche nous n'avons rien à redire sur la prestation des acteurs mais nous craignions que ce jugement soit quelque peu faussé par Hayden et ses jolies boucles blondes... Dans ce rôle il émane de lui caractère à la fois candide et déterminé qui colle très bien à la situation du personnage. Nous avons néanmoins trouvé que le reste des protagonistes n'étaient pas assez dévoilés, même si nous avons bien aimé la prestation de Jessica Alba a certaines occasions, et que le fond de l'histoire sonnait creux.  Nous avons cependant trouvé qu'il y avait une ambiance assez intéressante, dans ce huit-clos de l'hôpital nu et stérilisé, assez stressant et plutôt bien exploité. On arrive sans peine a ressentir la tension permanente qui doit y régner, que ce soit pour les médecins, les patients ou les proches et cela reste un des points forts du film. L'univers dans lequel vit Clay nous a aussi dérangé car il n'est pas du tout crédible (il a 22 ans et possède la moitié de New-York: cherchez l'erreur). La fin quant à elle est rapide et trop simple, presque aucune émotion n'est mise en avant, si ce n'est l'aspect "je me sacrifie pour une personne que j'aime" et on a eu l'impression que le film n'avait duré que 10 minutes. Pas génial, n'est ce pas :/

18603792

Quel regard!

   

Val et Alice.

10806011-etoiles-de-notation[1] (4)

 

Posté par keiralice à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


18 novembre 2012

Kick Ass, Matthew Vaughn

kick-ass

Dave Lizewski est un adolescent gavé de comics qui ne vit que pour ce monde de super-héros et d'incroyables aventures. Décidé à vivre son obsession jusque dans la réalité, il se choisit un nom – Kick-Ass – se fabrique lui-même un costume, et se lance dans une bataille effrénée contre le crime. Dans son délire, il n'a qu'un seul problème : Kick-Ass n'a pas le moindre superpouvoir... Le voilà pourchassé par toutes les brutes de la ville. Mais Kick-Ass s'associe bientôt à d'autres délirants copycats décidés eux aussi à faire régner la justice. Parmi eux, une enfant de 11 ans, Hit Girl et son père Big Daddy, mais aussi Red Mist. Le parrain de la mafia locale, Frank D'Amico, va leur donner l'occasion de montrer ce dont ils sont capables...  

Que les choses sois claires, je ne suis pas, mais alors pas du tout une fan de comics et de films de super-héros. Et pourtant j'ai totalement été séduite par Kick-Ass.

Ce film est pourtant vraiment différent de ce à quoi je m'attendais. J'avoue avoir un petit faible pour ce qui est un peu délirant et dérangeant et bien j'ai été servie. Contrairement aux apparence, l'humour noir est très présent, dans beaucoup de situation cocasses, voire absurdes. Il y a en fait un vrai décalage entre une violence assez présente et cet aspect comique. Ce film a aussi quelque chose d'immoral en la personne de Hit Girl, une gamine de 11 ans mignonne comme tout qui est en vérité une véritable machine à tuer crée par son père lui-même. C'est sans aucun doute le personnage le plus dérangeant de l'histoire parce qu'elle a une maturité terrible pour son âge. Le personnage de Dave est quant à lui totalement différent. On a vraiment l'impression qu'il est là par hasard, car il est extrêmement naïf et se fait manipuler par tout le monde, mais il est cependant hilarant et très attachant et on peut facilement s'identifier à lui.

Mais ce film à aussi un aspect critique à l'encontre de la société et de la surmédiatisation qui prend parfois une tournure malsaine. Il dénonce aussi la lâcheté et l'égoïsme dont peuvent faire preuve les Hommes en nous mettant face à une réalité dure à accepter : la plupart des gens resteraient inactifs ou fuieraient si quelqu'un se faisait agresser devant eux dans la rue, au lieu de l'aider.

Sinon, un autre point positif de ce film : la musique. Elle est bien rythmée et sympa. Mention spéciale à la musique du générique : Make me wanna die de The Pretty Reckless, que j'adore.

Donc ce film est pour moi un véritable bonne surprise que je conseille vivement !

Alice.

                                                   kickassposter

Sur l'affiche : "I can't fly but I can kick your as" (Je ne peux pas voler mais je peux te botter le cul)

 

 kick-ass_posters

 

Posté par keiralice à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

My Blueberry Nights, Wong Kar-Wai

 Voici le petit film vu récemment que je voulais vous faire partager:

847689099[1]Mon résumé:

Elisabeth est dans la tourmente. Sa violente rupture la laisse vide. Elle va échouer dans le petit café de Jérémy qui par son écoute et son optimisme va lui redonner goût à la vie. Mais Lizzie ne veut pas finir sa vie à se lamenter sur une chaîne de bar à manger de la tarte aux myrtilles. Elle va alors entamer un long périple à travers les États-Unis et laisser New-York et son ami derrière elle sans les oublier pour autant... Elisabeth va rencontrer des amis de passages qui comme elle ne sont pas épargnés par le sort.

 

Si je devais retenir une seule chose de ce film ce serait l'ambiance, sans aucun doute! On est plongé dans un univers nocturne illuminé de néons multicolores où la vie n'est pas facile: avec des hauts et surtout des bas. J'ai souvent eu l'impression que les personnages restaient volontairement prisonniers de ce monde parce qu'ils se disent qu'ils ne valent rien d'autre. C'est vraiment dérangeant comme impression mais c'est une des choses qui donne de la beauté et du charme à ce film. J'ai beaucoup aimé le petit rituel des clés et de la tarte aux myrtilles. Cela fait parti des petits trucs qui font sourire et qui embellissent un film. Les personnages sont tous très attachants. Chacun traîne beaucoup de casseroles! Même la jeune et naïve Elisabeth qui découvre les déceptions de la vie. Ce qui est aussi très touchant, c'est que malgré elle, elle devient en quelque sorte la bouée de sauvetage de tous ses "compagnons" de route et que sa bouée à elle est restée à New-York... La musique de Nora Jones correspond tout à fait à l'ambiance café vintage. Le casting est bien entendu grandiose avec Jude Law et la chanteuse Nora Jones. On y retrouve aussi Nathalie Portman et Rachel Weiz qui ont déjà tourné avec Jude Law.

imagesCABILDYU

10806011-etoiles-de-notation[1] (2)

Val

Posté par keiralice à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 novembre 2012

Retour à Cold Montain

Aujourd'hui je voulais vous parler de: Retour à Cold Mountain. C'est une de ces magnifiques histoires qui nous fait toujours autant pleurer même après l'avoir vue une dizaine de fois. Et mon petit plus à moi: le cadre historique que j'adore! Hé oui, je ne résiste pas aux histoires qui sont empreintes dans l'histoire. Surtout avec les costumes qui vont avec...

234a1273487bf7b2e2061b9b56373a29[1]

Résumé (dos de la jaquette):

Dans une Amérique déchirée par la guerre de Sécession, Imman et Ada vont accomplir l'un vers l'autre le plus extraordinaire des voyages. Un simple regard, quelques mots maladroits, un baiser volé à la veille de partir au front, suffiront à leur inspirer un amour absolu, où Ada et Imman puiseront la force et le courage d'affronter la séparation, la solitude, la solitude, la misère, et les plus cruelles épreuves de la guerre...

En plus d'un casting extraordinaire, ce film possède des paysages naturels magnifiques! La musique aussi est très belle, surtout celle jouée au piano par Ada interprétée par Nicole Kidman (Autralia, Moulin Rouge!, La croisée des mondes...). Ada est très attachante. Elle arrive de La nouvelle Orléans avec son père et ce n'est pas le genre de femme qui vit à la campagne... Ce décalage est assez drôle. Elle est douce, bien élevée et très peu doué de ses mains... L'arrivée de la turbulente Rubis, est aussi un moment drôle dans le film. Cette force de la nature interprétée par Renée Zellweger (Bridget Jones, Chicago...) va remettre les pendules à l'heure! Bien qu'un peu busque, est elle aussi très attachante à sa manière. Et le meilleur pour la fin: Imman! Joué par un de mes acteurs fétiches, le beau Jude Law (Stalingrad, Hugo Cabret, My Blueberry Nights...) il sublime le film. Sa personnalité est dévoilée tout au long du film car au bébut il se montre très peu locace (bien que ces rares répliques soient très fines). On le découvre en homme de la campagne plus intelligent et plus sensible que les rustres de son village mais aussi fort et voire même plus courageux que les autres. Son Road movie se révèle dangereux mais la vie n'épargne pas Ada non plus... Ce film montre bien la vie pendant les guerres: difficile, pleine de tristesse et jonchée de cadavres. Nathalie Portman (Black Sawn, Star Wars, My Blueberry Nights, V comme Vandetta...) joue également dans le film même si elle est un personnage très secondaire son histoire m'a beaucoup émue.

retour_a_cold_mountain

10806011-etoiles-de-notation[1] (2)Val

Posté par keiralice à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'effet Papillon

L' Effet Papillon (1)[1]Cette fois ci, on change de registre! Toujours avec l'acteur Ashton Kutcher mais bien loin de la comédie... Réalisé par Eric Bress et J. Mackue Gruber.

Résumé (au dos de la jaquette):

Une théorie prétend que si l'on pouvait retourner dans le passé et changer quelques détails de notre vie, tout ce qui en découle serait modifié. On appelle cela "l'effet papillon". Evan Treborn a cette faculté. Fasciné il va d'abord mettre ce don au service de ceux dont les vies ont été brisées dans leur enfance. Mais rapidement Evan perd le contrôle. Les conséquences sont incalculables...

Jusqu'à la moitié du film, nous n'avons pas aimé. Vraiment pas. Mais à un moment dans le film, quelque chose bascule, un déclic se fait et on comprend tout. Et à ce moment là, on est littéralement scotché ! Ce thriller dans l'esprit d'Inception nous a littéralement conquises. L'interprétation des deux personnages principaux Ashton Kutcher et Amy Smart est spectaculaire. On peut également y voir Logan Lerman qui incarne Evan à 7 ans. Pour tout comprendre, je conseille ce film à partir de 15 ans. De plus, il y a des scènes très violentes et souvent très psychologiques qui peuvent choquer. Cependant, après avoir visionné ce film, on ressort vraiment ému, avec un petit pincement au coeur. Il y a ici une vraie profondeur, qui s'avère parfois terriblement effrayante mais qui fais réfléchir, notamment sur les capacité de l'esprit humain. On est confronté a la folie, voire à la psychose. Et ce film à vraiment un côté psychotique qui nous désoriente, et on en vient évidemment à se demander où commence la réalité et bien sûr où elle s'arrête. Il existe trois fin alternatives disponibles si on possède le DVD. Personnellement notre fin préférée est celle proposée initialement sur le DVD, mais qui avait été censurée dans les salles. Disons que c'est la moins artificielle, la plus belle et la moins américaine (même si c'est la plus triste). 

Val et Alice

10806011-etoiles-de-notation[1]

 

Posté par keiralice à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 novembre 2012

Kiss and Kill

krav-maga-33-krav-maga-avec-ashton-kutcher-kiss-and-kill-001[1]Kiss and Kill est une comédie du réalisateur Robert Luketic.

Résumé (dos de la jaquette):

Alors que Jen Kornfeld (Katherine Heigl), en vacances sur la Côte d'Azur, se remet à peine d'une d'une rupture, elle fait la connaissance de l'homme de ses rêves, le beau Spencer Aimes (Ashton Kutcher). Trois ans après cette rencontre, Spencer et Jen sont de jeunes mariés heureux à la vie paisible. Mais tout bascule le jour où un mystérieux tueur cherche à éliminer Spencer. Jen découvre alors que son mari est agent secret, un détail qu'il n'avait jamais pris la peine de mentionner. Les attaques contre le couple se multiplient, et ils comprennent que la tête de Spencer est mise à prix...

Une comédie vraiment sympa et vraiment drôle avec en plus Ashton Kutcher pour le plaisir de yeux! Je n'aime pas spécialement Katherine Heigl mais elle joue à la perfection le rôle de la femme un peu stupide mais attachante. La mère alcoolique m'a aussi vraiment fait rire. Pas mal de petits gags assez bien fait. La musique est assez drôle dans son contexte même si elle se rapproche plus d'une musique d'ascenceur que d'une musique de film... Pour résumer, pas un grand moment de cinéma mais un film idéal pour les soirées entre copines (fou rire assuré)!!!

 

10806011-etoiles-de-notation[1] (2)Val

Posté par keiralice à 17:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,