04 septembre 2014

Nos séries de l'année ! :D

Source: Externe

(source de l'image ICI)

C'est la rentrée et nous voulins faire un flash back sur les meilleures séries de l'année dans notre petit Wonderland ! Cliquez sur les titres pour découvrir les trailer !

 

- Game of Thrones, David Benioff et D. B. Weiss

all men must dire

Série en cours, actuellement 4 saisons de 10 épisodes chacune, saison 5 prévue pour avril 2015

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d'au-delà du Mur protecteur, n'a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s'abat sur le Royaume avec la promesse d'un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s'emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu. 

 

 

 

  

- Top of the Lake, Jane Campion

top of the lake

 

Série finie en 7 épisodes

Tui, une jeune fille âgée de 12 ans et enceinte de 5 mois, disparaît après avoir été retrouvée dans les eaux gelées d'un lac du coin. Chargée de l'enquête, la détective Robin Griffin se heurte très rapidement à Matt Mitcham, le père de la jeune disparue qui se trouve être aussi un baron de la drogue mais aussi à G.J., une gourou agissant dans un camp pour femmes. Très délicate, l'affaire finit par avoir des incidences personnelles sur Robin Griffin, testant sans cesse ses limites et ses émotions... 

 

 

 

 

- Les grandes espérances, Brian Kirk

great expectations

 

Modeste villageois, Pip semble voué à une existence sans fortune. Quand la promesse d'un avenir plus radieux se fait jour, il se met à rêver d'une vie dorée susceptible de l'aider à conquérir l'élue de son coeur. 

 

 

 

 

 

 

 

Penny Dreadful, John Logan

penny-dreadful-first-season

 

 

Série en cours, actuellement 1 saison de 8 épisodes, saison 2 prévue pour 2015

Dans le Londres de l'époque Victorienne, Vanessa Ives, une jeune femme puissante aux pouvoirs hypnotiques, allie ses forces à celles d'Ethan, un garçon rebelle et violent aux allures de cowboy, et de Sir Malcolm, un vieil homme riche aux ressources inépuisables. Ensemble, ils combattent un ennemi inconnu, presque invisible, qui ne semble pas humain et qui massacre la population... 

 

 

 

 

- Under the dome, Brian K. Vaughan

Source: Externe

 Série en cours, actuellement 1 saison de 13 épisodes + saison 2 en cours (10 épisodes sur 13 à ce jour)

Les habitants d’une petite communauté se réveillent un matin, coupés du monde et piégés dans la ville à cause d’un immense dôme transparent. Certains tenteront, de manière dissimulée, de tirer profit de cette situation inquiétante et inexpliquée, afin de prendre le pouvoir. Mais une résistance va s’organiser autour d'un vétéran de la guerre en Irak, pour empêcher ces personnes malveillantes de parvenir à leur fin.

 

 

 

 

 

- The Leftovers, Damon Lindelof / Tom Perrotta

Source: Externe

 Saison 1 en cours, actuellement 9 épisodes sur 10, saison 2 prévue pour courant 2015

Du jour au lendemain, un 14 octobre en apparence ordinaire, 2% de la population disparaît mystérieusement de la surface de la terre. Ces gens, de tout âge, se sont évanouis dans la nature, sans explication, laissant leurs proches dans l'angoisse, voire le désespoir.

Trois ans plus tard, la vie a repris son cours dans la bourgarde de Mapleton, une petit ville près de New York, mais rien n'est plus comme avant. Personne n'a oublié ce qui s'est passé, ni ceux qui ont disparu. A l'approche des cérémonies de commémoration, le chef de la police locale, Kevin Garvey, est en état d'alerte maximale : des affrontements dangereux se préparent entre la population et un groupuscule comparable à une secte...

 

 

 

- Hannibal, Bryan Fuller

Source: Externe

 

Série en cours, actuellement 2 saisons de 13 épisodes, saison 3 commencée

La relation étrange entre le célèbre psychiatre Hannibal Lecter et l'un de ses patients, un jeune profiler du FBI nommé Will Graham, torturé par sa fascination dévorante pour les serial killers...

 

 

 

 

 

- Finding Carter, Emily Silver

Source: Externe

 

Saison 1 en cours (actuellemnt 10 épisodes sur 12), renouvelée pour une saison 2

Une jeune fille apprend incidemment que sa mère n’est pas sa génitrice, et qu'elle a en réalité été enlevée à l’âge de trois ans par cette femme qui l'a élevée. Ayant retrouvé la trace de sa famille biologique, elle va rencontrer sa sœur jumelle et son petit frère.

 

 

 

 

 

- Awkward, Lauren Iungerich

awkward-affiche

 Série en cours, 4 saisons

Jenna Hamilton, une adolescente de 15 ans, gagne une certaine notoriété à la suite d'un quiproquo. Elle devient pour ses camarades de classe la fille qui a tenté de mettre fin à ses jours, alors qu’il s’agissait d’un regrettable accident.

 

 

 

 

 

 

Val & Alice.

 

 

Posté par keiralice à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


03 mai 2013

Real Human: ce que j'en ai pensé...

La série se termine (toute les bonnes choses ont une fin...) et je peux enfin dire qu'elle fait partie de mes préférées ! 

Je ne vais pas refaire de description détaillée du scénario ni de présentation de fiche technique (pour cela voir ici)  mais je vais tout simplement vous donner mon avis: Cette série est tout simplement haletante ! En plus d'une intrigue sensationnelle, elle propose des questions morales extrêmement intéressantes et une palette émotionnelle riche et sans censure. Bref tout ce qu'on peut attendre d'une bonne (voire excellente) série... Certes elle est assez complexe donc pas moyen de louper un épisode sans être "largué". En effet les relations et les opinions évoluent sans cesse et de nombreux mystères sont dévoilés tout au long des épisodes. Les rôles sont joués à la perfection, avec mention spéciale pour les hubots et pour l'acteur Andreas Wilson alias Léo ^^ Cet acteur est un vrai coup de coeur et je laisse présager une belle carrière... Seul petit bémol la fin qui est pour moi un peu trop rapide et un tantinet bâclée (et triste aussi d'un certain point de vue). Beaucoup de questions sont laissées en suspend et encore aujourd'hui je cogite sur le pourquoi du comment (heureusement qu'il passe en replay). Je n'espère qu'une chose: une deuxième saison et vite ! (impossible autrement... :D)

 

ms_106646759_real-humans-episode-5

 

étoile

 Val

Posté par keiralice à 12:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 avril 2013

Entre chiens et loups - tomes 2 et 3, Malorie Blackman

✦ Attention aux spoiler pour ceux qui n'ont pas lu le tome 1, ne gâchez pas une si bonne lecture... 

 


Résumé du tome 2 - La couleur de la haine - Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Noirs et Blancs ne se mélangent pas. Jamais. Pourtant, Callie Rose est née. Enfant de l'amour pour Sephy et Callum, ses parents. Enfant de la honte pour le monde entier. Chacun doit alors choisir son camp et sa couleur.

Mais pour certains, cette couleur prend une teinte dangereuse... celle de la haine.    

Résumé du tome 3 - Le choix d'aimer - Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Dans ce monde, une enfant métisse est pourtant née, Callie Rose. Une vie entre le blanc et le noir. Entre l'amour et la haine. Entre des adultes prisonniers de leurs propres vies, de leurs propres destins. Viendra alors son tour de faire un choix. Le choix d'aimer, malgré tous, malgré tout...

J'ai décidé de faire un article groupé sur ces deux tomes car j'ai trouvé qu'ils formaient une sorte d'unité au sein de la saga (de quatre tomes).

9782745959720

   Dans le tome 2, on retrouve Sephy, quelques mois après la mort de Callum, et enceinte de Callie Rose. Elle a été jetée dehors par son père et vis seule dans un petit appartement miteux. Elle accouche au tout début du roman. S'en suivent plusieurs chapitres où elle écrit en s'adressant à sa fille (encore bébé). J'avoue avoir eu très peur que tout le roman se déroule ainsi mais ce n'est pas le cas. En réalité, ce tome est plutôt centré sur le retour à la "vie normale" de Sephy. Tout va mal, le monde est toujours déchiré entre les Nihils et les Primas et Sephy n'est acceptée d'aucun des deux côté. C'est en cet aspect que ce roman est "magistralement terrible", Sephy est exclue, méprisée par tous, elle se sent responsable de la mort de Callum et doute de son amour. Elle se retrouve prise au piège du système qui est, par dessus le marché, administré par son père. On suit donc sa progression difficile dans une vie tout sauf idéale, on la voit chuter, être rabaissée, mais elle se relève toujours. Ce roman m'a vraiment prise aux tripes, la douleur de Sephy m'a bouleversée.

Une chose qui m'a surprise est de retrouver Jude (le frère de Callum) dans ce roman. Et c'est en le rencontrant que le mot "haine " prend tout son sens. Ce personnage n'était pas très approfondi dans le premier tome mais c'est chose faite, et j'ai même eu l'impression qu'il était le personnage principal de La couleur de la haine. Il est profondément seul et j'ai parfois éprouvé de l'affection envers lui mais ces actes sont impardonnables. Après la mort de Callum, il a développé un profonde aversion vis à vis de Sephy qui a transformé son coeur en pierre.

Jasmine, la mère de Sephy et Meggie, la mère de Callum on elles aussi un place toute particulière dans le roman.


1376385

Dans le début du tome 3, Callie Rose a 15 ans et elle s'apprête à commettre un acte irréparable. Tout le roman est basé sur des retours en arrière qui montrent l'évolution de Callie depuis son enfance. On voit se dessiner sa personnalité, impulsive, colérique et loyale. Elle découvre le passé de sa mère et, au fur et a mesure de l'histoire, entre en conflit violent avec elle. On a accès à la fois aux pensées de Jude, plus froid et obstiné que jamais, de Callie, qui tente tant bien que mal de se construire, et de Sephy, qui ne sait plus quoi faire pour que sa relation avec sa fille s'améliorent. ans ce tome, Jude m'a particulièrement horripilée, détestable du début à la fin.

En définitive, c'est ce que j'adore avec cette saga. Elle fait naître en nous des sentiments intenses, presque primitifs. Ce que je pourrais cependant lui reprocher est de ne pas suffisamment creuser certaines réflexions et de (justement) tout miser dans les émotions. Ces pensées gagneraient à être développées.

Alice.

10806011-etoiles-de-notation[1]


      

Posté par keiralice à 12:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 avril 2013

Nouvelle série sur Arte: Real Humans, Harald Hamrell

ms_104922210_real-humans

Synopsis général (allociné): Äkta Människor ("les véritables humains") se situe dans un monde parallèle où les robots humanoïdes (Hubot) sont devenus des machines courantes dans la société. Ces Hubots sont très réalistes et sont configurés de telle sorte à remplir une large demande. S'adaptant à tous les besoins humains, de la simple tâche ménagère à des activités plus dangereuses voire illégales, la société semble en dépendre. Une partie de la population refuse alors l'intégration de ces robots tandis que les machines manifestent des signes d'indépendance et de personnalité propre. 

Résumé épisode 1: Mimi est kidnappée par des trafiquants et séparée des autres hubots rebelles - les «enfants de David» - pour être vendue au marché noir. Leo, amoureux d'elle, part à sa recherche. Pendant ce temps, les Engman vont acheter un nouveau hubot pour le grand-père, Lennart, dont le précédent s'est cassé. Ils ressortent du magasin avec un modèle flambant neuf ainsi qu'avec une androïde d'occasion au passé mystérieux, qui n'est autre que Mimi, dont la mémoire a été effacée.

Résumé épisode 2: Un double meurtre a été commis dans la vieille maison où les «enfants de David» ont rechargé leurs batteries et la police se lance à la recherche des assassins. Inger accepte difficilement la présence d'Anita (alias Mimi), la nouvelle Hubote, tandis que de l'argent commence à disparaître dans le portefeuille de Hans. Roger regrette de plus en plus l'absence de Kevin, son beau-fils, et sa haine des Hubots ne fait que croître, en particulier vis-à-vis de celui avec lequel vit son ex-femme. 

 Ce que j'en ai pensé:  

Voici mon nouveau coup de coeur en matière de série ! On laisse tomber les vampires et compagnie pour rentrer dans du lourd et du lourd qui pourrait bien nous arriver... C'est ca qui est terrible avec cette série. On pourrait très bien appliquer les hubots à notre réalité, ils sont tout à fait en phase avec notre société. Alors pour rerésumer un petit peu: on suit plusieurs personnages différents, qui côtoient tous les "hubots" et chacun à son opinion sur ces derniers. Donc le sujet est abordé de façon diverses et adopte un plan large, bref le sujet est parfaitement exploité et on oublie aucun point de vue. Tout est pensé et calculé (chapeau aux scénaristes !). Cela est très important car le spectateur à déjà plus ou moins son opinion sur les intelligences artificielles et rapidement le scénario arrive à bouleverser tous nos a priori. Comme dans toutes les séries, au début on ne comprend strictement rien... ce qui d'habitude me dérange un peu mais là l'effet est totalement contraire ! Le mystère omniprésent est adictif !

A la première scène, j'ai pensé que ce serait plutôt une série d'épouvante avec des espèces d'hubots zombies qui tueraient tout les gentils humains, sauf que non, pas du tout, l'aspect épouvante y est mais pas dans ce sens et en très petites quantités. Toute la frayeur repose sur l'aspect imprévisible et morbide des hubots qui pourtant paraissent bien vivants. Le schéma film d'horreur basique avec les méchants d'un côté et les gentils de l'autre n'est pas du tout utilisé. On est quand même dans de la science fiction pure.

Face à la complexité et à la diversité des personnages, je vous les laisserai découvrir par vous même. Mais je peux quand même vous dire que j'ai particulièrement aimé Léo (Andreas Wilson) et que les hubots sont vraiment très très bien faits (une esthétique qui dérange bien entendu)

L'aspect social ressort très rapidement et j'ai senti que quelque chose cochait, quelque chose qui dérange sans qu'on sache pourquoi: c'est la condition sociale du robot. Certain ne ressentent rien mais ils sont indispensables aux humains, ils deviennent des êtres qui font partit de leur vie, même parfois des amis où des maris... D'autre, en l'occurence les "enfants de David" ressentent des choses et n'aspirent qu'à la liberté. Dans un cas comme dans l'autre c'est dérangeant car au delà de l'étrangeté il y a une réelle question philosophique. Ce sont les humains qui leur ont donné vie, programmé la moindre de leur réaction pour être comme nous, au final ils deviennent tellement parfaits et crédible qu'on ne discerne plus la différence. Dans ce cas là, quel parti rallier... Eh bien bizarrement, je penche plus pour les robots mais avant de dire que je suis folle, regardez cette série !

Je remercie les suédois pour cette petite série que je compte bien suivre avec assiduité. J'espère que les prochains épisodes seront à la hauteur!!!!!

Série de 10 épisodes. Diffusée sur arte tous les jeudi à 20h50 et 21h50 (du jeudi 04 avril au jeudi 02 mai). Et disponible sur arte replay pour les retardataires!

2013_real_humans

"Les enfants de David"

Distribution : Andreas Wilson (Leo), Natalie Minnevik (Matilda), David Lenneman (Fred), Christopher Wagelin (Max), Saunet Sparell (Marylyn), Lisette Pagler (Mimi), Pia Halvorsen (Inger), Johan Paulsen (Hans), K re Hedebrant (Tobias), Leif Andrée (Roger), Eva Röse (Niska), Josephine Alhanko (Flash), André Sjöberg (Gordon) 

BANDE D'ANNONCE:   

 

Real-Humans-100-Humains-01

           

étoile

Val

Posté par keiralice à 20:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 janvier 2013

Divergente T1 et T2, Veronica Roth

CV-prov_Divergente12divergente

Comme la plupart des fans de la série, j'ai été très déçue par la couverture des rééditions de Divergente, ainsi que par le changement de titre (en VO, le tome 2 se nomme Insurgent) en comparaison aux couvertures VO qui sont magnifiques. Mais comme l'a précisé Nathan sur sa page Facebook, la qualité des aventures de ris reste inchangée. (source ICI)

Cela fait longtemps que je devais faire la critique du tome 1 mais, après réflexion, j'ai préféré attendre la sortie du tome 2 afin de faire un condensé des deux.

ELLE EST DIVERGENTE.
ELLE EST EN DANGER DE MORT.

Dans un monde où on ne peut appartenir qu’à une seule faction parmi 5, une jeune fille apporte le chaos.
Dans un Chicago post-apocalyptique, la société est divisée en 5 factions : les Altruistes, les Audacieux, les Sincères, les Érudits et les Fraternels. Chacune est consacrée au culte d’une vertu dans l’espoir de créer une civilisation parfaite. Les enfants grandissent dans la faction où ils sont nés. À 16 ans ils doivent choisir quelle sera la leur, pour la vie. Avant de prendre cette décision, ils passent des tests pour connaître la vertu la plus proche de leur personnalité. Pour Beatrice, issue d’une famille Altruiste, le choix s’annonce plus difficile encore. En effet, cas rarissime, ses tests d'évaluation lui donnent le choix : elle est donc divergente... Et elle doit cacher ce secret, susceptible de la mettre en danger de mort ...
(source ICI, ICI)

Comme vous l'aurez compris, Divergent fait partie de cette vague de livres de dystopie pour ado provoquée par le succès d'Hunger Games. Parmi ces livres, on trouve de la bonne comme de la mauvaise qualité. Divergent(e) fais sans aucun doute partie de la première catégorie ! Ce livre est fantastique et n'as rien à envier à Hunger Games !

Tout d'abord, j'ai énormément aimé Tris, l'héroïne de ce roman. Elle a une volonté exceptionnelle avec un petit côté téméraire et caractériel que j'ai beaucoup aimé ! Ses parents sont tous deux des Altruistes et c'est donc dans cette faction qu'elle a passé sont enfance avec son frère, Caleb. Tris voue une grande admiration aux Altruistes, qui sont tournés vers la dévotion totale, ne nourrissent pas d'ambitions personnelles et vivent plus pour les autres que pour eux-mêmes. C'est cet état d'esprit, qui leur a valu leur nomination au gouvernement de la ville. Elle-même ne se sent pas digne d'eux et se considère trop égoïste pour cette faction, ce qui va l'amener à choisir les Audacieux. Ils ont pour charge de garantir la sécurité de la ville vis à vis de l'extérieur et de faire régner l'ordre en son sein. Pour être admise par les Audacieux, Tris doit réussir une période d'initiation, où elle apprend, avec les autres postulant, à manier les armes et surmonter ses peurs. Là-bas, elle fait la connaissance de Christina, Will et Al, qui deviennent ses amis, ainsi que de Quatre (vous comprendrez en lisant pourquoi ce surnom). Il est membre des Audacieux et instructeur de Tris, il sera le premier à découvrir qu'elle est divergente et il est celui dont elle tombera profondément amoureuse. Après que Tris ai découvert sa divergence, les choses vont s'accélérer et de nombreux évènements imprévus vont bouleverser toutes ses certitudes. 

L'évolution de Tris durant les deux tomes est spectaculaire et elle va devenir une sorte de wonder-woman avec un petit côté dark que j'admire beaucoup,  Elle a le mérite de garder la tête haute dans toutes circonstances, malgré ses peines et ses remises en question, et je crois même l'avoir préférée à Katniss. D'ailleurs, tous les personnages sont supers et uniques en leur genre et les relations entre eux bien décrites et parfois très touchantes. Quatre a été pour moi un vrai coup de coeur et je l'ai largement préféré à Petta et Gale. J'ai adoré son côté mystérieux et un peu distant et sûr de lui (il peut...) des débuts mais j'ai aussi apprécié son côté sensible, toutefois moins présent. Sa relation avec Tris est vraiment touchante sans, heureusement devenir trop mièvre. L'univers de Veronica Roth est vraiment bien trouvé et n'a rien de déjà-vu, certains aspect restent aussi assez flous et suites à des révélations en fin du tome 2, on peut s'attendre à une explication des "origines" de ce monde dans la suite de la série. Un autre point positif de cette trilogie est le rythme haletant que parvient à lui donner Veronica Roth. Tout est très bien dosé, on a de l'action et de l'émotion, du suspense de l'amour et du désespoir le tout de façon bien mesurée et contrôlée.

Les deux tomes se valent, avec plus d'action dans le second mais sans altération à la qualité du roman. J'ai trouvé le comportement de Quatre parfois un peu surproducteur dans le deuxième tome mais, avec le recul, je le comprend très bien puisque Tris se met vite en danger, parfois inutilement. Elle fonce un peu tête baissée mais les horreurs qu'elle a vécu dans la fin du tome 1 lui servent évidemment de circonstances atténuantes. Je ne peux pas parler précisément de l'intrigue sans spoiler donc je m'excuse pour le peu de détails mais pour ceux qui ont lu le tome un, je peux dire que la tension s'intensifie entre les deux "adversaires" et que les confrontations sont de plus en plus sanglantes et cruelles.

Divergente est donc pour moi un super livre de dystopie qui a, pour moi, réussi à égaler Hunger Games, avec des personnages attachant et une intrigue efficace. A lire absolument !

Alice.

10806011-etoiles-de-notation[1]

 

 

Posté par keiralice à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 janvier 2013

The Lying Game T3 : Action ou vérité, Sara Shepard

Attention aux spoiler pour ceux qui n'ont pas lu les tomes 1 & 2 !!

9782265094147

4ème de couverture : Qui a tué ma soeur Sutton ? Le beau Thayer, soudain de retour parmi nous ? Laurel, notre petite soeur, si sage en apparence ? Ma nouvelle vie est une énigme... Les reines du mensonge poursuivent leur jeu. Mais je peux compter sur Ethan,toujours à mes côtés.Enfin, je crois...

On retrouve dans ce troisième tome Emma et Sutton, sa soeur-jumelle-tuée-devenue-fantôme (un aspect de la narration qui me dérange toujours autant) là ou on les a laissées à la fin du tome 2 : face à Thayer. Petit rappel (attention spoiler) pour ceux/celles qui l'aurait oublié, Emma a passé tout le tome 2 à essayer de démontrer que Lily et Gaby, les jumelles twiteuses, ont assassiné Sutton avant se rendre compte que ce n'est pas le cas. Et hop ! Retour à la case départ...

Et malheureusement, c'est un scénario type qui s'est répété dans ce tome 3, à ma plus grande peine. Cette série est lente, lente, lente... Que ce soit les relations entre personnages (notamment Emma et Ethan) ou l'avancée de l'intrigue, on attend tout le roman quelque chose qui n'arrive que dans les 50 dernières pages. C'est vraiment dommage car la série a un bon potentiel et l'intrigue est bien ficelée, mais j'en viens à me dire qu'il est dommage de gaspiller 16 € pour un livre de 300 pages en gros caractères, qui se lit en 2 heures. Je ne saisis pas très bien le but de l'auteure mais toujours est-il que cela devient franchement agacent. Et puisqu'ont en parle, Emma commence elle aussi à m'agacer sérieusement par son manque de volonté et de personnalité flagrant ainsi que par son attitude parfois trop craintive, pas assez téméraire à mon goût. Ethan, qui oscille entre le poète torturé et le petit ami surproducteur m'a lui aussi énervé, dommage car ici aussi, il y avait du potentiel. J'en vient donc à préférer les amies de Sutton, Charlotte et Madeline, car même avec leur malsain jeu du mensonge, elles restent moins gnangnan que nos deux tourtereaux. Grosse déception aussi du côté de Thayer qui tombe lui aussi dans la mièvrerie et n'est pas tout à fait le bad boy auquel je m'attendais. Dernière petite critique et je m'arrête pour aujourd'hui : le style de l'auteur un peu puéril qui laisse franchement à désirer.

Bien sûr cette série n'est pas entièrement raté, le suspense est toujours là et j'ai toujours envie de connaître le fameux coupable mais j'avoue que mon enthousiasme du début commence à s'essouffler et je ne sais pas si je continuerai à lire cette série jusqu'au 7ème tome si les choses restent telles qu'elles.

Alice.

10806011-etoiles-de-notation[1] (3)

 

Posté par keiralice à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 décembre 2012

The Agency, Y.S. Lee

theagency

2476049603

The Agency est une trilogie dont les deux premiers, Le pendentif de Jade (T1) et Le crime de l'horloge (T2), sont sortis en français. La sortie du tome 3 est prévue pour le  07 mars 2013. source ICI  

Résumé du tome 1 (source ICI) : Première Mission de Mary Quinn pour l'Agency, institution au service de Sa Majesté : s'infiltrer comme demoiselle de compagnie chez Henry Thorold, soupçonné de trafic illicite. Mais dans cette maison où se croisent membres et amis de la famille, dont le troublant James,  Mary n'est pas la seule à masquer ses véritables intentions...

Résumé du tome 2 (source ICI) : Eté 1859. Le cadavre d’un maçon a été découvert au pied de la tour de Big Ben, en pleine construction. S’agit-il d’un accident, d’un suicide…ou d’un meurtre ? L’enquête menée par Scotland Yard ne permet d’apporter aucune preuve concluante pour le savoir. On murmure même qu’un fantôme rôde sur le site…Pour dénouer le vrai du faux, il faudrait s’infiltrer sur le chantier et se mêler aux ouvriers. C’est la nouvelle mission de Mary Quinn, membre de l’Agency, organisation d’agents secrets exclusivement féminins. Se faisant passer pour un jeune apprenti, elle tente de recueillir des informations. Mais un nouveau venu est recruté pour établir un rapport sur la sécurité du chantier : nul autre que le séduisant James, qui perce immédiatement à jour la couverture de Mary…

J'ai découvert cette série grâce à ma cousine et j'ai immédiatement adoré ! Tout d'abord, comme je l'ai déjà dis dans un de mes précédents articles, je suis absolument fan de tout ce qui touche à Londres à l'époque victorienne, cette ambiance brumeuse et inquiétante qui lui est propre. L'auteur nous entraîne sur le champ dans cet univers, il y aussi de nombreuses références à des quartiers londoniens, de Tufnell Park au Nord à Southwark en passant par Westminster et par les quais de la Tamise. Il faut donc bien préciser que Y.S. Lee a obtenu en 2004 un doctorat de littérature et culture victorienne, ce qui explique la précision de ses descriptions, un des points fort du livre. J'ai aussi énormément apprécié le personnage principal, Mary. Elle est extrêmement volontaire et forte et mature pour son âge. Elle est très indépendante, elle a appris a se débrouiller seule et accorde difficilement sa confiance. Elle est aussi terriblement intelligente. Evidemment, ce sont des caractéristiques vues et revues pour des héroïnes de romans, me diriez-vous, mais c'est bien plus prononcé ici en raison de la période historique où les femmes ont un statut bien moins important au sein de la société, où elles sont sois des mères aux foyer et épouses modèles, soit des prostituées. En fait, je pense que ce livre a quelque chose de résolument féministe, puisque il est question d'une agence dont les membres sont exclusivement féminins. L'intrigue est elle aussi de qualité avec ici une enquête policière très bien menée qui change du fantastique. Pour finir, et vous vous en doutez sûrement, il y a aussi une histoire d'amour entre Mary et James. Elle n'est pas très prononcée dans le tome 1 et un peu plus approfondie dans le tome 2 mais toujours très bien dosée, avec un bon équilibre avec l'action (contrairement à Tomorrow, quand la guerre a commencé, dont j'ai récement fait la critique). 

Mon avis pour ce livre est donc très positif : à lire absolument et sans hésitations.

Alice.

10806011-etoiles-de-notation[1]

Couverture du tome 3 :

9782092524237

 

Posté par keiralice à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 novembre 2012

La Cité des ténèbres : Les Origines, Tome 1 : L'ange mécanique de Cassandra Clare

la_cit_des_t_n_bres_les_origines_tome_1_l_ange_m_canique

J'attendais ce livre avec énormément d'impatiente ! J'ai tout simplement A-DO-RÉ les quatre tomes de la série de La Cité des ténèbres (chronique ICI) que j'ai lus j'étais ravie de retrouver l'univers des Chasseurs d'Ombres, cette fois ci à Londres à l'époque victorienne (qui est une période historique que j'affectionne beaucoup). Et je n'ai pas été déçue ! Ce livre est à lire absolument !

Mon Résumé : L'héroïne est Tessa, une jeune fille vivant à New-York, élevée par sa tante à la mort de ses parents. Suite au décès de celle-ci, son frère Nate lui propose de le rejoindre à Londres. Mais arrivée là-bas, rien ne se passe comme prévu... Tessa est enlevée par un duo de sorcières, le Soeurs Noires. Pendant six semaines, elles la forcent à développer des pouvoirs de métamorphe qu'elle ignorait posséder, afin d'assurer la survie de son frère lui aussi prisonnier. Jusqu'au jour où Will, un Chasseur d'ombres, l'arrache aux griffes de ses geôlières. Elle est immédiatement rapatriée à l'Institut, le repères des autres Chasseurs d'Ombres. Elle fera là-bas la connaissance de Jem, Charlotte, Henry et Jessamine qui lui apprennent l'existence du Monde obscur. Tessa est immédiatement projetée dans un monde de complots, de trahisons et de secrets terriblement bien gardés...

Mon avis sur ce livre est évidement absolument positif. Même si vous n'avez pas lu La Cité des Ténèbres, vous pouvez sans aucun problème vous plonger dans la lecture de ce roman et aller à la rencontre du monde fascinant qu'est celui des Chasseurs d'Ombres (ou Nephilims). Ils sont une races d'humains aux capacités supérieures et en quelque sorte les "policiers" du Monde Obscure : leur rôle et d'assurer la cohabitation entre les "Terrestres" et les créatures obscures (démons, vampires, loups-garous, fées...). L'auteur à réussi un exploit en créant cette univers parallèle et elle le contrôle à la perfection. L'intrigue est très bien construite, il n'y aucune longueur et j'ai bien sûr été surprise lors des révélations finales. L'action est toujours présente et bien dosée, le récit est donc bien rythmé.

Concernant les personnages, je dis "Whaou !". En plus d'être parfaitement maître de son récit, Cassandra Clare a réussi a créer une vraie complexité dans les personnages et leurs relations, qui n'empiète cependant pas sur le reste de l'histoire.

Tessa, m'a séduite mais avec quelques difficultés. Au début, je la trouvais un peu trop faible et inactive à mon goût, mais elle va évoluer en bien, et certaines de ses répliques valent le détour. Will m'a totalement séduite dès le début ! ^^ Il est en effet décrit par Tessa comme ayant "le plus beau visage qu'elle ai jamais vu, avec des cheveux noirs ébouriffés et des yeux bleus perçants, des pommettes hautes, des lèvres pleines et des cils épais". Il est en apparence insensible et presque cruel mais très séducteur,  avec un humour noir cynique à souhait et des réparties toujours cinglantes (ce qui n'est pas sans rappeler Jace, mais rassurez-vous, ils sont très différents). Mais Will a un passé plus que trouble et quelques drames psychologiques à son actif. Cette facette presque vulnérable de sa personnalité n'est cependant pas très approfondie dans ce tome. Jem est, quand à lui, la gentillesse et la douceur incarnée. Il est le seul à supporter Will et se montrer tout simplement adorable avec Tessa. Jessamine ne se considère pas comme une chasseuse d'ombre, elle aspire avant tout a être une "lady" et a un côté pimbêche superficielle mais fais preuve de beaucoup de force. On constate aussi que des personnages présents dans La Cité des Ténèbres font leur apparition, tels que Magnus et Camille.

Comme vous l'avez sûrement compris, ce livre est un coup de coeur que je conseille fortement !

Alice.

Si jamais vous êtes perdus : Clockword Angel = tome 1, Clockword Prince = tome 2, Clockword Princess = tome 3

ID-Clockwork-Angel-the-infernal-devices-16725661-800-600-1

Posté par keiralice à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 novembre 2012

Série The Lying Game, Sara Shepard

70292513_p

4ème de couverture du T1 :

Deux jumelles que tout sépare. 
Une disparition mystérieuse. 
Un jeu diabolique et dangereux. 
Qui pourra en sortir indemne ? 

4ème de couverture du T2 :   Ma vie parfaite n'était qu'un mensonge. J'avais tout. Des amis formidables, un petit ami adorable et une famille aimante. Aucun ne sait que j'ai disparu. Que je suis morte. Ma soeur jumelle Emma a pris ma place. Elle est la prochaine sur la liste. Mon assassin la surveille de très près... 

 

 L'héroïne de cette série est Emma, un jeune fille de 17 ans que sa mère a abandonnée à l'âge de 5 ans. Depuis, elle va de familles d'accueil en famille d'accueil. Sa vie n'est pas évidente et elle a parfois du mal à s'intégrer. Un jour, elle découvre par hasard sur Facebook l'existence d'une soeur jumelle : Sutton. Cette dernière lui donne un rendez-vous afin qu'elles puissent se rencontrer mais ne s'y rend pas. Emma apprend alors que Sutton est morte assassinée. Le meurtrier ordonne à Emma de prendre la place de sa jumelle auprès de ses proches, qui n'y voient que du feu. Emma se retrouve alors propulsée dans la vie de Sutton, qui a tout de la gosse de riche pourrie-gatée. C'est un énorme changement pour Emma, qui se sent désormais aimée, admirée. Mais elle est loin la vérité. En effet, Sutton n'était pas irréprochable et s'était fait de nombreux ennemis, et c'est désormais à Emma de tout gérer. Les amies de Sutton ont elles aussi de nombreuses choses à cacher et se livrent avec Sutton à un jeu méchant et dangereux : Le Jeu du Mensonge, qui consiste à piéger tous leurs camarades de manière assez sadique. Et par dessus le marché, l'assassin de Sutton est toujours là surveille Emma de très, très près.

J'ai tout d'abord un avertissement a vous faire : le mode de narration de ces romans est très spécial. En effet, c'est en quelque sorte le "fantôme" de Sutton le narrateur mais il accède quand même aux pensées d'Emma, tout en faisant des commentaires. Au fur et à mesure qu'Emma  trouve des indices concernant l'assassinat de Sutton, cette dernière voie certains de ses souvenirs refaire surface. Ce mode de narration a néanmoins un point positif : il permet à Sutton de se rendre compte de sa personnalité. De son vivant, elle était une vraie peste manipulatrice la liste des suspect de son assassinat est donc très longue, au grand dam d'Emma. Cette dernière essaie tant bien que mal de remettre en place les pièces du puzzle sans toutefois griller sa couverture, ce qui n'est pas une tache aisée. Au fur et à mesure de l'histoire, elle prend de l'assurance et se forge un caractère de battante. Elle peut évidemment compter sur l'aide d'un beau brun mystérieux : Ethan. J'ai bien aimé sa personnalité, il est très attachant et il est vraiment mignon vis à vis d'Emma. 

Il y a toutefois un point négatif à ces deux romans : l'intrigue évolue bien trop lentement à mon goût. Même si il y a de nombreux rebondissements dans le tome 2, on se retrouve à la fin toujours au même point qu'au début de l'histoire, peu de choses évoluent. Mais cela en du au fait que 7 tomes sont prévus (source ICI) Donc pour les personnes qui n'aiment pas les série comportant de nombreux tomes, ne commencez pas celle-ci car il vous sera ensuite impossible de l'arrêter. Sara Shepard maitrise parfaitement son histoire, le suspense est toujours présent et très bien dosé, notamment à la fin du tome 2 où un nouveau personnage fait son apparition, promettant une suite très intéressante. On a aussi une ambiance de suspition constante : on ne sait jamais a qui faire confiance et cela donne un atmosphère très stressante.

J'ai vraiment adoré cette série, le petit côté policier m'a beaucoup accroché. L'histoire n'est pas du tout niaise, on découvre toujours de nouvelles choses, bien souvent assez effrayantes et malsaines. J'ai bien aimé le fait que, pour un fois, ce soit la peste l'héroïne (Sutton) et non pas la méchante.

Donc lancez-vous, vous ne le regretterez pas ^^

10806011-etoiles-de-notation[1] (3)

 Alice.

Ci-dessous, la vidéo promo de la série crée par abc Family. J'ai regardé quelques vidéos et je n'accroche pas du tout aux acteurs, sauf Blair Redford (Ethan) et je trouve que l'idée de faire réapparaître Sutton comme si elle n'était pas morte tout à fait ridicule. C'est dommage car il y avait du potentiel et j'avais beaucoup aimé Pretty Little Liars, l'adaptation télévisée (aussi par abc Family) d'une autre série de Sara Shepard : Les Menteuses.

Posté par keiralice à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,