17 décembre 2012

Menteuse, Justine Larbalestier

justine-larbalestier-menteuseRésumé : Micah a 17 ans. C'est une Menteuse. Maladive. Obsessionnelle. C'est bien simple : elle ment comme elle respire. Et elle nous parle de ses mensonges. de sa "maladie familiale". Et surtout, de son petit copain, Zack, qui a disparu dans Central Park. Enfin, c'est elle qui nous dit que c'est son petit copain. D'ailleurs, il sortait avec une autre fille, Sarah. Alors, vrai ou pas vrai ? Micah a promis de nous raconter la vérité, et rien que la vérité. Mais si elle mentait ?   source ICI

    L'intrigue est ici plutôt bien trouvée, assez spéciale et étrange voire un peu dérangeante mais bien trouvée avec une chute qui n'arrive pas à la fin comme on pourrait s'y attendre... Je pense que l'auteure n'aurait pas pu trouver un titre plus adapté pour décrire cette histoire (même si il n'est pas très original). En réalité, ce livre entier est une sorte de mensonge en lui-même, ou plutôt une série de mensonges, continus, prolongés, démentis, confirmés et emboités les uns dans les autres. Si le but de l'auteur était de nous perdre, c'est parfaitement réussi puisque, au fur et à mesure que l'on comprend le fonctionnement de Micah, on arrive de moins en moins à distinguer le vrai du faux, à faire la part des choses. De plus, le roman est organisé en "parties", sous forme de "avant" et "après" la mort de Zach, ainsi que des passages sur l'histoire de la familles de Micah, ce qui donne aussi une impression de désorganisation voulue. Le personnage de Micah est vraiment très intéressant. Je ne l'ai pas appréciée mais cela fait quand même partie des points positifs car elle est tout à fait unique et à la fois effrayante et attachante, parfois vraiment agaçante et évidement avec une personnalité très complexe. Le fait qu'elle soit narratrice est quelque chose d'indispensable à l'histoire et le style d'écriture correspond tout à fait à l'esprit du livre. Les relations entre les personnages sont elles aussi complexes et captivantes.

    Si il y a quelque chose que je n'ai pas apprécié, c'est la tournure fantastique que prennent les événements à la moitié du livre. Elle est évidemment indispensable à la suite de l'histoire une fois qu'elle est engagée mais je pense qu'il aurait été préférable que l'auteure reste dans le réel. J'ai aussi trouvé quelques longueurs, surtout au niveau des passages racontant la vie de Micah. J'ai eu du mal avec le personnage de Zack, que j'ai trouvé irrespectueux envers Micah et sa petite amie puisque il "sort" avec les deux en prétextant, comme dans tout les livres, qu'il les aime autant l'une que l'autre, ce qui est pour moi impossible. Je n'ai donc pas approuvé son manque d'honnêteté. Pour finir, j'ai détesté la famille de Micah, je les ai haïs durant tous le livre, à cause de leur attitude vis à vis de Micah qui m'a profondément révoltée. J'ai vraiment eu pitié d'elle et sa situation m'a arraché quelques larmes... N'attendez pas une happy end, elle n'arrivera pas.

En conclusion je dirais que ce livre est à lire. Je ne garantis pas que vous l'aimiez mais une chose est sûre, il ne vous laissera pas indifférents.

Alice.

10806011-etoiles-de-notation[1] (3)

 

Posté par keiralice à 19:19 - - Permalien [#]
Tags : ,