10 janvier 2013

London Boulevard, William Monahan

Résumé allo ciné:Mitchel sort de prison plein de bonnes intentions. Pourtant, lorsqu’il tombe sur son vieil ami Billy, un petit voyou à la recherche d’un complice, il accepte de l’aider en échange d’un toit. Incapable de rompre avec son passé, Mitchel fait la connaissance de Charlotte, une star de cinéma terrée dans un luxueux hôtel particulier pour échapper aux hordes de paparazzi, dont il devient rapidement le garde personnel.
Charlotte et Mitchel se rapprochent, envisageant même ensemble une nouvelle vie à Los Angeles. Mais il a déjà attiré l’attention de Gant, un puissant parrain de la pègre, qui voit en lui un atout précieux pour ses affaires. Quand Mitchel refuse, Gant décide de le faire plier, ne reculant devant rien pour arriver à ses fins…

Le premier argument qui m'a poussée à voir ce film est le casting. Que demander de plus que Keira Knightley et Colin Farrell à l'affiche avec même en prime une petite apparition de Jamie Campbell Bower (Sneeney Todd, Anonymous et La Cité des Ténèbres)! Mais malheureusement, pour un bon film, un casting ne suffit pas... L'histoire se met en place très lentement et le personnage principal, Michel, se dévoile peu. Pour la première fois, Keira ne m'a pas convaincue, j'avais l'impression qu'elle venait juste faire cadeau de sa présence mais sans grande conviction (le rôle n'était pas non plus grandiose alors on la pardonne). L'histoire d'amour entre elle et Michel était sans interêt. On passe sans cesse "du coq à l'âne" comme on dit, si bien qu'on a l'impression de voir deux films vaguement liés. De plus, la fin était complètement bâclée et bizarrement pour une fin triste je n'ai pas pleuré ce qui est mauvais signe... J'ai trouvé à plusieurs reprise le comportement de Michel stupide (pourquoi ne s'enfui-t-il pas?) et cela m'a beaucoup dérangé, c'était mon instinct de survie contre le sien ! Je pense que le réalisateur a voulut faire un grand film de mafia en jouant sur des thèmes durs mais le mélange avec la star torturée qui reste cloîtrée dans sa maison et le S.D.F. tué à coup de couteaux ne se mariait pas vraiment et le goût à l'arrivée n'était pas terrible... On a voulut faire un riche condensé de tous les drames sociaux possibles et imaginables pour un seul  film et je trouve que pour des thèmes aussi importants c'est dommage de tomber dans la médiocrité. Mais je vous rassure, il reste quand même quelques petits points positifs mais pas de grands miracles possibles ici.

 

10806011-etoiles-de-notation[1] (4)Val

Posté par keiralice à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 décembre 2012

Notre sélection de films de Noël!

Noël approche à grand pas alors voici une petite sélection de 2 films incontournables de la période des fêtes de fin d'année. Si vous avez d'autre films sympa pour Noël vous pouvez déposer vos idées en laissant des commentaires. :)

Je commence donc avec L'étrange Noël de Mr Jack (Nightmare Before Christmas) du génie Tim Burton:

l_etrange_noel_de_monsieur_jack[1]

L'étrange Noël de Mr Jack est sûrement le plus loufoque et interpellant conte de Noël qui soit! Seul Tim Burton est capable de mettre en scène la mort pour faire un dessin animé festif et joyeux! En effet ce film est plein de passages chantés délirants et entraînants. L'univers est très drôle notamment avec le père noël appelé dans le film le perce-oreille. A mon avis Jack est un des personnages les mieux réussi du réalisateur. Son apparence et sa démarche particulière donnent vraiment du charme au film. Ses réactions candides et son âme d'incompris en font un personnage extrêmement attachant (même si on ne comprend pas forcément tous ses conflits intérieurs...). Je pense tout de même que ce dessin animé en apparence très enfantin recèle une très grande maturité et même si l'aspect morbide peut déranger je trouve qu'il dédramatise la mort tout en finesse et poésie. Un moment pour les enfants et les plus grands qui s'adapte parfaitement à tout les âges.

etrange-noel-de-monsieur-jack-1993-10-g[1]

bande d'annonce à venir

10806011-etoiles-de-notation[1] (3)

 

 


Love Actually, de Richard Curtis est LA comédie romantique de Noël! Le casting est sublime avec Hung Grant, Liam Neeson, Colin First, Emma Thompson, Alan Rickman, Keira Knightley, Billy Nighy, Rowan Atkinson. L'humour 100% english détonne mais les émotions sont aussi au rendez-vous avec des histoires d'amour toutes plus touchantes les unes que les autres. Elles sont drôles, picantes, inattendues, romantiques et toutes entremélées de façon spectaculaire! A Noël tout arrive!

Je n'ai bien sûr pas résisté à la tentation de le revoir hier soir (il passait à la télé). Toujours un vrai bonheur! On rigole toujours autant. Que des scènes mytiques! Ma scène préférée est sans aucun doute celle où Mark déclare sa flamme à Juliette, triste mais incroyablement romantique! Le spectacle de fin de trimestre de l'école est vraiment une autre scène réussie même si elle a plus des allures de grand show américain... J'ai aussi été très surprise de retrouver l'acteur de Bilbot le Hobbit (que je suis allé voir ce week!!!) dans le rôle de John, la doublure porno, je ne pouvais pas m'empêcher de l'imaginer avec des grandes oreilles... Bien sûr toutes les histoires ne finissent pas forcément bien mais si les happy-end étaient toujours au rendez-vous, ce ne serait plus drôle et on tomberai dans la banalité du stéréotype romantique.

Je tiens quand même à présiser qu'Happy New Year et Valentine's Day n'ont rien inventé! Eh oui! Ils doivent tout aux anglais!

Voici la bande d'annonce et le résumé que propose allo ciné:

L'amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts...
Pour le nouveau Premier Ministre britannique, il va prendre la jolie forme d'une jeune collaboratrice.
Pour l'écrivain au coeur brisé parti se réfugier dans le sud de la France, il surgira d'un lac.
Il s'éloigne de cette femme qui, installée dans une vie de couple ronronnante, suspecte soudain son mari de songer à une autre.
Il se cache derrière les faux-semblants de ce meilleur ami qui aurait bien voulu être autre chose que le témoin du mariage de celle qu'il aime.
Pour ce veuf et son beau-fils, pour cette jeune femme qui adore son collègue, l'amour est l'enjeu, le but, mais également la source d'innombrables complications.
En cette veille de Noël à Londres, ces vies et ces amours vont se croiser, se frôler et se confronter...

 


10806011-etoiles-de-notation[1] (2)

Val

Posté par keiralice à 14:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 décembre 2012

Sortie cinéma Anna Karenine, Joe Wright

Anna-Karenine[1]

Après l'adaptation du célèbre roman de l'auteur russe Léon Toltoï avec Sophie Marceau (1997), on redécouvre une nouvelle fois Anna Karénine avec Keira Knightley, Jude Law et Aaron Jonhson. Le film est sortit le 5 décembre et j'attends impatiemment d'aller le voir. Moi qui adore les films d'époque avec les grandes robes et la tragique histoire d'amour qui va avec, je dois avouer que je suis plus qu'enthousiaste à l'approche de cette sortie. En précisant également que trois de mes acteurs fétiches sont à l'affiche ^^! Le potentiel stylistique du film fait déjà parler de lui et on prévoit des costumes inoubliables. Et l'affiche! Magnifique n'est ce pas! On se croirait presque à un ballet de Casse-noisette. Russie: me voilà!

Distribution: Aaron Taylor-Johnson, Keira Knightley, Kelly MacDonald, Jude Law, Matthew MacFadyen, Olivia Williams, Emily Watson, Michelle Dockery, Domhnall Gleeson

RésuméRussie, 1874, Anna Karénine est mariée à Karénine, un haut fonctionnaire du gouvernement à qui elle a donné un fils. À la réception d’une lettre de son incorrigible séducteur de frère Oblonski, la suppliant de venir l’aider à sauver son mariage avec la jolie Dolly, elle se rend à Moscou. Au cours de son voyage, elle rencontre la comtesse Vronski ainsi que son fils, un charmant officier de la cavalerie, vient accueillir à la gare. Entre eux, c'est le coup de foudre. De retour à Saint-Petersbourg, Anna s’évertue à reprendre sa calme vie de famille mais son obsession pour le jeune officier ne cesse de la tourmenter. Elle s’abandonne alors à une relation adultère qui scandalise toute l’aristocratie locale.

Anna-Karenina-2012-Stills-anna-karenina-by-joe-wright-32234622-940-627[1]Val

Posté par keiralice à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 octobre 2012

Orgueil et Préjugés, film de Joe Wright

Orgueil et Préjugés est une adaptation cinématographique réalisée par Joe Wright du roman du même nom de Jane Austen. Vous pourrez lire l'histoire dans le précédant article consacré au livre et en savoir un peu plus !

Nous sommes ici très loin de la série Orgueil et Préjugés de Colin First... Rien a voir vraiment ! Déjà l'histoire est un peu raccourcie et va donc plus vite. C'est vrai qu'on perd un peu de l'histoire mais pas tant que ça rassurez vous. Les images sont magnifiques et on retrouve tout le charme et la poésie Austenienne. Je trouve même que le film améliore le livre ! De plus la sublime Keira Knightley interprète à la perfection Elisabeth Bennet. Pour moi, les deux jeunes femmes sont désormais indissociables. C'est d'ailleur grâce à ce film que j'ai découvert Keira qui aujourd'hui est de loin mon actrice favorite ! Vous retrouverez aussi le très séduisant et ténébreux Matthew MacFadyen aux cotés de l'actrice dans le rôle de Darcy. La musique de Dario Marianelli est vraiment belle et raccord avec le film.

orgueil et préjugé affiche

Si vous aimez l'histoire Orgueil et Préjugés, je vous conseille la courte série anglaise Lost in Austen (ou Orgueil et quiproquo en français) qui m'a vraiment fait rire. Bien que le casting ne soit pas extraordinaire, il parodie très bien le livre !

Elizabeth-pride-and-prejudice-read%20in%20bedroom[1]

10806011-etoiles-de-notation[1]

Val

Posté par keiralice à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,